Accueil Espace Bouddhiste Bouddhisme Pierre Suchet — La guerre des karmas

Pierre Suchet — La guerre des karmas

23
0

Karma positif et karma négatif : ils sont là, présents en moi. Qui gagnera ?

bouddhaoccident0rh-.jpgA force d’avancer -ou de chercher à avancer- dans ma quête spirituelle et de recherche intérieure, plus j’ai conscience d’un conflit incessant entre bon et mauvais karmas.

Le premier me dit : « attention, tu viens de penser, de dire ou de faire une bêtise (je reste poli !) » et immédiatement, je constate que toutes les bonnes résolutions, toutes les vigilances que je m’impose sans cesse à moi même et que toutes les heures passées à méditer en zazen sur un zafu, tombent à néant. « Patatras ! retour à zéro ». Le découragement me prend et je me dis : « je n’y arriverai jamais ! ». Le phénomène est de plus en plus fréquent et je n’ai pas encore soumis ce problème à mon « Godo » à l’issue d’une séance de médiation, lors des questions-réponses. Peut être me dira-t-il : « Tu te fais trop de souci pour quelque chose de banal. Cesse de te torturer et de t’en faire. Acceptes cela et continue de faire zazen, la solution viendra toute seule ».

Oui, mais quelle solution ? L’Eveil en cours de zazen ? Ne rêvons pas. Alors quoi ? Ce qui est sûr, c’est qu’il y a là une souffrance expérimentée sans cesse en direct et de plus en plus fréquemment dans la vie de tous les jours; dans la vie du vrai zen.

La solution passe peut-être alors, pour faire cesser cette souffrance, par la reconnaissance de cet état de choses et de me dire que si le bon karma intervient à chaque fois, c’est qu’il est effectivement toujours présent et qu’en fin de compte, il finira un jour pas avoir raison des impulsions provoquées par le mauvais karma et que celui-ci finira par renoncer.

Après tout, la méditation n’est-elle pas déjà une forme d’Eveil ?

Paisiblement,


Pierre Suchet

Previous articleZem — Eveil ?
Next articleCinéma — Gaspard Noé s’inspire du Livre des morts tibétain