Accueil Espace Bouddhiste Ecologie Tout ce que nous faisons compte pour le Respect de la Création

Tout ce que nous faisons compte pour le Respect de la Création

23
1

Tout ce que nous faisons compte

pour le respect de la Création


environnement.jpgLe développement durable répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des
générations futures de répondre aux leurs : « Nous n’héritons pas la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants .»

Le développement durable, c’est aussi la recherche d’un
équilibre entre un développement économique viable, un
environnement vivable et un bilan social équitable. Parce
que « si chacun fait un petit rien cela fait un grand quelque
chose », l’année jubilaire nous a incités à lancer l’atelier
CVX Chrétiens Coresponsables de la Création.
Développement durable, car ensemble, travaillant en
réseau, nous pouvons mieux « prendre soin de la Terre
afin qu’elle prenne soin de nous ».

Notre rôle individuel, « vivre simplement pour que tous
puissent simplement vivre », nous oblige à repenser nos
gestes quotidiens et à discerner nos choix et nos décisions
avec le double objectif de :
– être gestionnaire (et non propriétaire) de la Création
que Dieu nous a confiée ;
– partager nos richesses pour que chaque homme ait
sa place sur la Terre.

AVEC LUI AIMER ET SERVIR…

Avec vous aimer et servir les hommes du monde entier et ceux qui vont naître.

Changer les modes de consommation et de production

Quelles implications pour nous?
Thème majeur de Johannesburg, la consommation
« durable » nous invite à prendre conscience des
conséquences de nos actes. Nous sommes des
consomm’acteurs, nos actes d’achat et de consommation
ont des incidences en amont (sur les entreprises et
individus ayant contribué à la production du produit) et en
aval (le traitement des déchets après usage des produits).
Le respect de la Création implique que nous prenions
conscience que nous pouvons consommer moins et mieux,
en choisissant les produits qui correspondent à nos
aspirations. Certains labels se réfèrent à des critères
vérifiables et vérifiés ; à nous de dépasser nos a priori. Il
est trop facile de dire : « ça ne sert à rien ».
Cela touche nos habitudes concernant :
· nos achats : vente directe (maraîchers, produits du
terroir : minimisation des transports), produits
écolabélisés, recyclés, issus du commerce équitable,
de l’agriculture biologique
· notre épargne : épargne solidaire, fonds éthiques
· nos loisirs : écotourisme, respect de la biodiversité,
faire connaître et faire aimer.
Que puis-je faire ?
· Adapter mon mode de vie et de consommation à mes
aspirations ; prêter, emprunter ; faire durer les
objets ; donner ou recycler plutôt que jeter.
· Aider à faire évoluer la société par des actions
associatives, municipales ou politiques.
· Me sentir citoyen du monde, réaliser les implications
globales de mes choix individuels de consommation
et en témoigner autour de moi.
· « Etre riche de ce dont je peux me passer ».

Sources d’informations

« Le respect de la Création » commission sociale des évêques de France, Editions Centurion, Cerf, Fleurus, Mame, février 2000

Associatives
– Portail d’information sur le développement durable – www.agora21.org
– Plateforme du commerce équitable – www.commercequitable.org
– Portail d’information sur les placements solidaires – www.finansol.org
– Collectif de l’éthique sur l’étiquette – www.ethique-sur-etiquette.org
– Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement – www.ccfd.asso.fr

Institutionnelles
– Conseil National du Développement Durable – www.premier-ministre.gouv.fr/developpement-durable
– Ministère en charge de l’Environnement – www.environnement.gouv.fr
– Ministère en charge de l’Agriculture – www.agriculture.gouv.fr
– Agence pour l’Environnement et la Maitrise de l’Energie – www.ademe.fr

Pour nous contacter et participer

Atelier CVX Chrétiens Coresponsables de la Création – Développement Durable (http://www.cvxfrance.com)
– Philippe Vachette (4 rue des Tilleuls, 73000 Barberaz, PVachette@aol.com)
– Janine Prost (40 rue Jasmin, 75016 Paris, Japrost@club-internet.fr)

Rédigé en mai 2003, … mais toujours valable
Communauté Vie chrétienne

Previous articleRéservez votre Espace publicitaire sur Buddhachannel
Next articleAjahn Sumedho — Le Son du Silence

1 commentaire

  1. Tout ce que nous faisons compte pour le Respect de la Création
    être gestionnaire (et non propriétaire) de la Création que Dieu nous a confiée

    Dieu n’a rien confié ni donné aux hommes. Il faut en finir avec cette usurpation de qualité. L’homme monothéiste n’est qu’un mammifère intelligent, prédateur et égoïste à son seul profit.
    Il va jusqu’au bout de son désir, sans jamais se poser la question de savoir si son geste est définitivement destructeur. Seuls, les peuples aborigènes le savent que cette Terre est un être vivant qu’ils respectent et ne gaspillent pour une poignée d’or où de diamants.

Comments are closed.