Accueil Actus Le Dalaï Lama, bientôt en Visite à Bruxelles, à l’Invitation du Parlement...

Le Dalaï Lama, bientôt en Visite à Bruxelles, à l’Invitation du Parlement Européen

6
0

12.11.08

Le dalaï lama va entreprendre fin novembre une nouvelle tournée, qui doit le conduire au Nigeria, en République tchèque, en Pologne et en Belgique, où il répondra à une invitation du Parlement européen.

Copyright photo: (archive EPA)
Copyright photo: (archive EPA)

Le chef spirituel en exil du bouddhisme tibétain devrait quitter sa résidence de Dharamsala, dans le nord de l’Inde, le 25 novembre pour un voyage inédit de deux jours au Nigeria, où il rencontrera des fidèles, a indiqué son porte-parole Tenzin Taklha.

« Cette visite est la première étape d’un voyage qui l’emmènera en République tchèque, en Belgique et en Pologne », a-t-il précisé.

Mardi, le dalaï lama avait fait savoir qu’il croyait toujours aux vertus du dialogue avec la Chine sur une éventuelle autonomie du Tibet.

Pourtant, la Chine avait annoncé la veille que ses discussions à Pékin la semaine dernière avec des émissaires du dignitaire religieux avaient échoué en précisant qu’elle ne ferait « jamais de concession » sur le statut du Tibet, région autonome chinoise depuis 1951.

Des représentants du lauréat du prix Nobel de la paix 1989 et des responsables chinois discutent officiellement depuis 2002.

En octobre, le dalaï lama, exilé depuis 1959 à Dharamsala, avait reconnu que la revendication pour une plus grande autonomie du Tibet avait échoué et s’était dit prêt à envisager un durcissement de sa stratégie. Des groupes de jeunes exilés tibétains, amers et indépendantistes, sont favorables à une radicalisation du mouvement. Pour sa part, Pékin refuse toute idée d’indépendance ou de « semi-indépendance ».

Le dalaï lama avait lui-même admis le mois dernier avoir perdu l’espoir de trouver un règlement avec la Chine, même s’il n’a pas officiellement renoncé au dialogue.

Un grand rassemblement de Tibétains est programmée à Dharamsala du 17 au 22 novembre pour discuter de l’avenir de la cause tibétaine. Mais « Sa Sainteté ne prendra pas part à cette réunion et il est quasiment certain qu’il ne s’entretiendra pas avec les médias », a averti M. Taklha.


Source : www.rtbf.be

Previous articleL’ijtihad, un devoir sacré
Next articleIslam – En Egypte, les épouses ont le droit de frapper leurs maris !!!