Accueil Espace Bouddhiste Société Thaïlande – Six Jours de Cérémonie pour dire Adieu à la Princesse...

Thaïlande – Six Jours de Cérémonie pour dire Adieu à la Princesse Galyani

12
0

mardi 4 novembre 2008

La cérémonie de crémation de la princesse Galyani Vadhana aura lieu du 14 au 19 novembre prochain à Sanam Luang. Un événement exceptionnel en présence de son frère le roi Bhumibol Adulyadej qui réunira 9.000 personnes dont 6.000 participants pour une cérémonie codifiée selon des traditions vieilles de plusieurs siècles. Tour d’horizon

0811-bkkcremation2.jpgEtalée sur six jours, la cérémonie comprendra six processions (voir plus bas la chronologie). Le deuxième jour (15 novembre) est le plus important et spectaculaire. Jour de la crémation proprement dite, il comprend trois processions. Ce jour-là, l’urne royale sera déplacée depuis la salle du trône Dusit Maha Prasat, située dans l’enceinte du Grand Palais, jusqu’au crématorium. A partir de 7h du matin, les processions feront tout le tour du Grand Palais pour rejoindre le crématorium. Au total, 5.000 soldats et 1.000 membres de la famille royale, enseignants et représentants de différentes institutions y prendront part. 3.000 personnes observeront le rite depuis les tribunes, parmi lesquelles des membres de la famille royale, du gouvernement, du Parlement et des corps diplomatiques.
Au cours de ces trois processions successives, l’urne sera placée sur le Grand Chariot Royal tiré par 216 hommes, puis sur le Palanquin Doré, porté par 60 personnes. Les processions seront formées respectivement de 662, 1.114 et 367 soldats en costume et accompagnées par les chants de moines.
Après la troisième procession, vers 16h30, l’urne sera installée sur le crématorium au moyen d’un ascenseur spécial. Le roi Bhumibol Adulyadej procèdera alors à la crémation « symbolique », celle destinée au public. La crémation réelle aura lieu plus tard dans la soirée, dans le cadre d’une cérémonie privée.
Les jours suivants seront consacrés à la récupération des reliques et des cendres et à leur consécration. Les restes de la princesse seront placés dans le Wat Ratchabophit, où se trouvent les cendres du roi Chulalongkorn, son grand-père.
En parallèle de la cérémonie, les Thaïlandais sont invités à faire des offrandes de fleurs en bois de santal dans les temples de tout le royaume. Des spectacles de théâtre traditionnel, de marionnettes et de musique classique auront également lieu sur la scène installée sur Sanam Luang à proximité du crématorium. Après la fin des cérémonies, le crématorium sera conservé pendant quelques semaines, avant d’être démantelé.


Emmanuelle MICHEL
– Source : www.lepetitjournal.com

Symbolique et étiquette pour honorer une personnalité royale élevée au rang supérieur

Les origines de la cérémonie de crémation royale remontent à la période d’Ayutthaya, il y a 500-600 ans. Elles sont basées sur des croyances tirées de l’hindouisme, puis adaptées au bouddhisme thaïlandais. Les membres de la famille royale sont considérés comme des descendants de dieux du panthéon hindou qui vivent sur une montagne sacrée, le Mont Meru. La forme du crématorium doit donc rappeler cette montagne mythique vers laquelle le défunt doit retourner à sa mort. L’élévation de l’urne vers le sommet du crématorium symbolise l’ascension de la personne décédée vers le paradis. Le corps embaumé est placé en position fœtale, marquant ainsi la différence entre les membres de la famille royale et les gens ordinaires qui sont, eux, installés en position allongée. Des ombrelles à sept étages, normalement réservées au roi, à la reine et au prince héritier, ont été placées autour du crématorium pour indiquer l’élévation de la princesse à un rang supérieur. Une décision prise par le roi pour célébrer la contribution de sa sœur au pays. Le gouvernement a déclaré les 14, 15 et 16 novembre jours de deuil. Les Thaïlandais sont appelés à porter du noir ces jours-là pour rendre hommage à la Princesse. Le gouvernement a également demandé à de nombreux lieux de « divertissement » de stopper leurs activités ou de les réduire. Les radios et les télévisions devront surveiller leurs programmes pour s’assurer qu’ils correspondent à une période de deuil national. Tous les bâtiments gouvernementaux, les entreprises publiques et établissements d’enseignement devront mettre leurs drapeaux en berne pendant cette période.

Chronologie des cérémonies

– Vendredi 14 novembre : Cérémonie d’acquisition de mérites. Salle du Trône de Dusit Maha Prasat.
– Samedi 15 novembre : Jour de la crémation royale. Transport de l’urne au crématorium de Sanam Luang (trois processions). Crémation symbolique (16h, publique). Crémation réelle (22h, privée).
– Dimanche 16 novembre : Récupération des reliques et des cendres, transfert de Sanam Luang au Grand Palais (procession).
– Lundi 17 novembre : Cérémonie d’acquisition de mérite pour les reliques royales (Salle du Trône de Dusit Maha Prasat).
– Mardi 18 novembre : Offrandes de nourriture aux moines (Salle du Trône Dusit Maha Prasat). Consécration des reliques royales (procession jusqu’à la Salle du Trône de Chakri Maha Prasat).
– Mercredi 19 novembre : Consécration des cendres royales (procession jusqu’au Mémorial Rangsi Vadhana, Wat Ratchabophit Sathit Maha Simaram).

Previous articleRencontre au Sommet entre Benoit XVI et 29 Représentants qualifiés du Monde musulman
Next articleHildegarde de Bingen et l’Ecologie – analyse d’un groupe chrétien…