Accueil Billet du jour Paroles du Désert – La Sérénité par Sa Sainteté Shenouda III

Paroles du Désert – La Sérénité par Sa Sainteté Shenouda III

5
0

PAROLES DU DÉSERT par SA SAINTETÉ SHENUDA III

LA SÉRÉNITÉ


La sérénité est l’une des plus belles qualités de la personne spirituelle.

Elle inclut la paix du cœur, le calme des nerfs, le silence de la pensée et des sens, la tranquillité du comportement et du corps.

Le cœur d’une personne tranquille n’est jamais perturbé.

Une personne sereine ne se départit jamais de son calme quels que soient les problèmes auxquels elle est confrontée.

Comme dit le Prophète David:

 » Même si une armée se dresse devant moi, mon cœur ne craindra pas.

Même si des hommes se dressent contre moi, je garderai confiance. « 


(Ps 27.3). Un tel calme vient de la foi.

Si l’on perd sa paix intérieure, tout va nous paraître perturbé, et ce qui est simple semblera compliqué.

Cette complexité ne vient pas de l’extérieur, mais de l’intérieur.

Quand le cœur est en paix, les nerfs aussi sont calmes.

Alors, on ne se met plus en colère, mais au contraire, on résout paisiblement les problèmes.

Si l’esprit ne réussit pas à résoudre un problème, les nerfs s’agitent pour aider.

Les nerfs agités signalent l’absence de solution, et moins la solution est en vue plus ils deviennent agités…

Une personne au cœur en paix et avec des nerfs solides éprouve le calme dans ses pensées et son action.

Ses pensées sont emplies d’équanimité, dépourvues d’agitation.

Et c’est pourquoi elle peut agir avec détermination et sérénité, libre de colère et d’anxiété.

Ce qui aide une personne à trouver la paix intérieure c’est la paix extérieure, un environnement dépourvu d’éléments créateurs d’agitation.

C’est pour cette raison que les moines vivent dans des endroits retirés, loin des bruits de la foule, et des nouvelles ou événements perturbateurs.

Leur lieu de vie les conduit à la sérénité.

Une vie de solitude et d’isolement apporte généralement la sérénité car les sens ne sont pas sollicités.

Comme nos Saints le disent, les sens sont la voie qui conduit aux pensées.

Ce que vous voyez, entendez et touchez est à l’origine de vos pensées. Si vos sens sont au repos, ont cessé de collecter des informations, vous êtes délivré des pensées.

Un lieu paisible aide les sens à rester calmes, et conduit donc à la sérénité de l’esprit, à la paix du corps, au calme des nerfs.

C’est pourquoi les gens qui recherchent la paix de l’esprit évitent les lieux bruyants.

Ceux qui aiment la sérénité recherchent les lieux calmes de toutes leurs forces.

Les autres, hélas, aiment le bruit et l’agitation et ne pourraient vivre sans eux.

Le calme et la tranquillité les ennuient !


Extraits du livre Fleurs du désert

– Cahiers / TERRE DU CIEL

Terre du Ciel

A découvrir : Etudes sur l’Orthodoxie Copte en France

Previous articleInde – Diwali, fête des lumières, dans l’ombre des attentats et de la crise
Next articleLa Puja dans la Tradition hindoue