Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux La prière catholique

La prière catholique

22
1

A QUOI SERT LA PRIÈRE ?

mains_priere.jpg

1. Que nous apporte la prière ? Les fruits de la prière

Pour certains, la prière apparaît comme quelque chose d’inutile et du temps perdu. Ils se posent la question : Pourquoi prier ? Puisque Dieu sait tout et qu’il connaît nos besoins, que pouvons nous lui dire de plus, pourquoi prier?

Certes, il ne s’agit pas de prier parce que cela sert à quelque chose. La prière est d’abord une démarche gratuite. Elle est recherche d’une relation avec Dieu. Cependant, la prière peut nous apporter beaucoup : elle nous donne la paix intérieure, une détente et des forces pour vivre, elle nous met dans une attitude de confiance. On y puise réconfort et espérance.

Elle nous permet aussi de prendre une distance par rapports à nos problèmes et à les voir avec un autre regard. Elle nous aide à nous recentrer sur l’essentiel, à ne pas nous laisser enliser par ce que nous faisons et à voir plus clair en nous. Le recueillement est nécessaire à la qualité de la vie humaine.

2. N’est-il pas plus important de se dévouer au service des autres que de passer du temps à prier ?

Certes, ce qui est le plus important dans la vie chrétienne, c’est l’amour. Le grand commandement c’est  » aimer Dieu et son prochain « .

Mais on peut découvrir la nécessité de la prière pour aimer vraiment son prochain. Sans ce contact avec Dieu, notre service des autres peut devenir une activité extérieure qui a perdu son esprit. Sans la prière, l’action risque de dégénérer en agitation.

La prière change aussi la qualité de notre relation avec ceux pour qui nous nous dévouons. Elle nous permet d’éviter les déviations possibles du « service des autres » comme se croire indispensable.

3. Quel est l’essentiel de la prière ?

Elle est une forme de notre relation à Dieu, une relation amicale avec Dieu, un cœur à cœur avec lui. Prier c’est aimer et se laisser aimer. En priant, on rencontre Dieu comme deux amis se rencontrent. C’est une attitude d’ouverture à quelqu’un qui nous dépasse infiniment. Elle est une démarche de disponibilité et de confiance en Dieu.

Pour prier il faut se tenir en présence de Dieu le cœur ouvert et disponible. Dans la prière on demande à Dieu de nous emplir de sa présence. Elle nous dispose à entrer progressivement dans le projet de Dieu.

La prière débouche sur un regard lucide et profond sur le sens de notre vie.

Source : catholique-nanterre.cef.fr

Previous articleEt si nous parlions d’écologie relationnelle ! – Jacques Salomé
Next articleLa face cachée de l’écologie. Un antihumanisme contemporain ?

1 commentaire

Comments are closed.