Accueil Espace Bouddhiste Ecologie L’Écologie et ses différentes disciplines

L’Écologie et ses différentes disciplines

5
0

L’Écologie et ses différentes disciplines

algues.jpg

L’écologie est l’étude scientifique des interactions qui déterminent la distribution et l’abondance des organismes vivants. Ainsi, l’écologie est une science biologique qui étudie deux grands ensembles : celui des êtres vivants (biocénose) et le milieu physique (biotope), le tout formant l’écosystème (mot inventé par Tansley). L’écologie étudie les flux d’énergie et de matières (réseaux trophiques) circulant dans un écosystème. L’écosystème désigne une communauté biotique et son environnement abiotique1.
Le terme « écologie » fut inventé en 1866 par le biologiste allemand Ernst Haeckel, bien que Henry David Thoreau l’ait peut-être inventé dès 18522. Il semble avoir été utilisé pour la première fois en français vers 18742.

En tant que science biologique, l’écologie est fortement liée à d’autres branches de la biologie, principalement, la génétique, la physiologie, l’éthologie et l’évolution3. Le terme « écologie» est souvent utilisé de manière erronée pour désigner les sciences de l’environnement, l’écologie politique, l’environnementalisme (ou l’écologisme) et l’écologie sociale.

Les Différentes disciplines d’écologie

Pour beaucoup, l’écologie fait partie des sciences biologiques de base qui concernent l’ensemble des êtres vivants. Il existe en biologie divers niveaux d’organisation, celui de la biologie moléculaire, de la biologie cellulaire, la biologie des organismes (au niveau individu et organisme), l’étude des populations, l’étude des communautés, les écosystèmes et la biosphère.

Le domaine de l’écologie regrouperait les dernières catégories. En effet, elle est une science holistique qui étudie non seulement chaque élément dans ses rapports avec les autres éléments, mais aussi l’évolution de ces rapports selon les modifications que subissent le milieu, les populations animales et végétales. Ces rapports sont décrits du plus petit niveau jusqu’au niveau le plus global. Certaines de ces sous-disciplines sont :
– l’écophysiologie, qui étudie les relations entre un processus physiologique et les facteurs environnementaux ;
– l’auto-écologie (ou autécologie), qui étudie les relations entre un type d’organisme et les facteurs de son environnement ;
– l’écologie des populations (ou démo-écologie), qui étudie les relations entre une population d’individus d’une même espèce et son environnement ;
– la synécologie, qui étudie les relations entre une communauté d’individus d’espèces différentes et son environnement ;
l’étude des écosystèmes ;
– l’écologie globale, qui étudie l’écologie à l’échelle de l’écosphère ou biosphère (totalité des milieux occupés par des êtres vivants) ;

Ce qui est appelé écologie est donc en réalité un ensemble, les sciences écologiques. Elles rassemblent un assez grand nombre de disciplines, plus ou moins indépendantes, telles que la géologie, la biochimie, la géographie, la pédologie, la physique, etc.

Les Sous-disciplines de l’Ecologie

L’écologie inclut de nombreuses sous-disciplines:
– Agroécologie – pour le développement agricole à la protection de l’environnement
– biogéographie – pour la géographie physique, la pédologie, l’écologie
– Écologie appliquée – pour les rapports complexes de l’homme avec son environnement
– Écologie animale – pour le rapport entre les populations animales et l’écologie
– Écologie aquatique – avec les différentes composantes des hydrosystèmes
– Écologie comportementale – pour le comportement animal en milieu naturel,
– Écologie chimique – pour les rôles des médiateurs chimiques dans les interactions entre espèces vivantes, animales ou végétales.
– Écologie de la conservation – pour les questions de perte, maintien ou restauration de biodiversité
– Écologie évolutive ou Ecoévolution – pour les variations dans les systèmes naturels
– Écologie de l’anthropologie – pour une vision globalisante

Il existe aussi une Écologie des écosystèmes, une Éco-épidémiologie, une Écotoxicologie, uneÉcologie globale, uneÉcologie humaine, uneÉcologie de terrain, une Macroécologie , une Écologie microbienne , une Écologie moléculaire , une Paléoécologie, une Écologie des populations, une Écologie de restauration, une Écologie sociale, une Écologie des sols , une Écologie des systèmes, une Écologie théorique, une Écologie tropicale, une Écologie urbaine , une Écologie végétale, une Écologie virale, une Écologie du paysage

L’écologie joue aussi un rôle important dans des domaines interdisciplinaires tels que l’économie, la géonomie, l’urbanisme, l’architecture, la santé, le design et l’industrie.

Previous articleQuand l’amour est grand, les défauts sont petits.
Next articleL’Accompagnement des Mourants par Mogchok Rinpoché