Accueil Actus Le Dalaï Lama « se porte bien » après son Opération

Le Dalaï Lama « se porte bien » après son Opération

6
0

LE DALAÏ LAMA « SE PORTE BIEN » APRÈS SON OPÉRATION


11 oct 2008

Dalai-Lama-Nantes-3.jpgNEW DELHI – Le Dalaï Lama se trouvait samedi dans un état stable au lendemain de son opération dans un hôpital de New Delhi pour des calculs à la vessie et devrait sortir en début de semaine, a-t-on appris de sources hospitalières.

« Il se porte bien. Il pourra sortir de l’hôpital dans un ou deux jours », a indiqué un responsable de l’hôpital Ganga Ram de New Delhi.

Âgé de 73 ans, le chef spirituel en exil du bouddhisme tibétain avait été admis jeudi en raison de douleurs abdominales nécessitant une opération, qui a eu lieu vendredi.

Le lauréat 1989 du prix Nobel de la paix avait déjà été hospitalisé le 28 août pendant quatre jours à Bombay (ouest de l’Inde) pour une « gêne abdominale » et une « très grande fatigue ».

Il a repris fin septembre ses activités après un mois de convalescence.

Le Dalaï Lama vit depuis 1959 à Dharamsala dans le nord de l’Inde, siège du gouvernement tibétain en exil.

Selon son porte-parole, Tenzin Taklha, joint samedi par téléphone, « il se rétablit bien mais après sa sortie prévue lundi ou mardi il restera à New Delhi pour au moins une semaine pour y subir des examens à l’hôpital avant de retourner à Dharamsala ».

Il a également précisé qu’un voyage du Dalaï Lama au Japon prévu à la fin du mois était maintenu.

« Le déplacement d’une semaine au Japon est maintenu et sa sainteté quittera l’Inde à la fin du mois », a-t-il dit.

Le dalaï lama avait dû annuler des déplacements prévus en octobre en Allemagne et en Suisse, en raison de ses problèmes de santé.

Ces derniers mois, profitant des jeux Olympiques en Chine, le Dalaï Lama a multiplié les déplacements à l’étranger pour sensibiliser la communauté internationale à la « violation des droits de l’Homme » au Tibet, surtout depuis les troubles à Lhassa en mars.


Source : AFP

Previous articleLe Parlement Européen et la Protection des enfants
Next articleHomosexualité, au Japon