Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Unis pour le Tibet : Paroles à méditer

Unis pour le Tibet : Paroles à méditer

8
0

UNIS POUR LE TIBET : PAROLES A MÉDITER [[Sélection d’ Hélène LE, pour www.buddhachannel.tv ]]


Dalai_Lama_photo_petite2.jpg« Quelle que soit votre vénération pour les maîtres tibétains et votre amour pour le peuple tibétain, ne dites jamais du mal des Chinois.
LE FEU DE LA HAINE NE S’ÉTEINT QUE PAR L’AMOUR ET, SI LE FEU DE LA HAINE NE S’ÉTEINT PAS, C’EST QUE L’AMOUR N’EST PAS ENCORE ASSEZ FORT».

– Sa Sainteté le XIVème Dalaï Lama.


Benoit_XVI_photo_petite3.jpg« Mon cœur ressent tristesse et douleur pour la souffrance de tant de gens.(…) QUE DIEU DONNE A CHACUN LE COURAGE DE CHOISIR LE CHEMIN DU DIALOGUE ET DE LA TOLÉRANCE ».

– Le Pape Benoît XVI


Jean-Paul_Ribes_photo.jpg« DE MON POINT DE VUE, IL NE FAUT PAS, AU SENS STRICT, BOYCOTTER LES JEUX. Car je trouve que l’idée d’un boycott n’est pas très courageuse. Je préfère une autre option : appeler à un boycott moral, c’est-à-dire condamner le contexte dans lequel les Jeux sont organisés, et aller physiquement à Pékin, se retrouver face à face avec les Chinois, leur parler et leur donner la possibilité de s’exprimer. C’est ce que je fais avec le Collectif Chine JO 2008 : nous donnons la parole aux dissidents, comme le font également Reporters sans frontières, la Fédération internationale des droits de l’homme, etc. Il y a un moyen de pression majeur que l’Occident ne considère jamais : la volonté du peuple chinois, c’est elle qui aura raison de ce système stalinien. »

– Jean-Paul Ribes, journaliste et président du Comité de Soutien au peuple tibétain (CSPT).

(Extrait de l’interview menée par Sarah Halifa-Legrand sur TempsReel.NouvelObs.com)


Marie_Stella_Boussemart_photo_petite.jpg« Le terme de « démission » signifie que sa Sainteté le Dalaï Lama risque d’abandonner son rôle politique, en tant que chef d’Etat du Tibet. Depuis 2001, les Tibétains en exil élisent leur Premier ministre, qui deviendrait alors le chef de l’Etat. Etant donné l’état d’esprit affiché des Chinois, on peut penser qu’ils feront tout pour le pousser à la démission. MAIS SA SAINTETÉ LE DALAI LAMA RESTERA QUOI QU’IL EN SOIT LE GUIDE SPIRITUEL DU BOUDDHISME TIBÉTAIN. »

– Marie-Stella Boussemart, nonne et écrivain, membre du conseil d’administration de l’Union Bouddhiste de France.

(Extrait de l’interview menée par Mathieu Carbasse sur TempsReel.NouvelObs.com)


Sasana_Moli_logo.jpg«LES GOUVERNEMENTS CHINOIS ET BIRMANS MÈNENT UNE GUERRE SAINTE. NOUS VOUDRIONS APPELER LA FAMILLE INTERNATIONALE A NOUS AIDER A Y METTRE UN TERME ».

– Ashin U Ottara, secrétaire général du Sasana Moli (International Burmese Monks Association).


Dorian_Malovic_photo.jpg«LES TIBETAINS SERAIENT DEVENUS MINORITAIRES DANS LEUR PROPRE CAPITALE, peuplée de près de 200 000 habitants. »

– Dorian Malovic, journaliste.

(Extrait de l’article La Chine emploie la manière forte au Tibet sur www.La-Croix.com)


Free_Tibet_Child.jpgPour que la paix règne sur terre, les pactes et les traités ne sont pas suffisants. Ils ne feront pas naître la paix parmi nous. Pour y arriver, IL FAUT NOUS EFFORCER DE COMPRENDRE LA NATURE DE LA VIOLENCE, COMPRENDRE QUE LA VIOLENCE EST CAUSE DE CONFLITS ENTRE NOUS.

La violence n’est pas seulement physique. La violence prend aussi la forme de la jalousie, la discrimination, la haine etc. Tout cela est présent dans chaque cellule de notre corps, c’est donc notre responsabilité de réduire cette violence au minimum, en faisant la paix dans notre famille de sorte que nous puissions répandre la paix à l’échelle du monde.

Afin que la paix revienne dans notre monde, nous devons cultiver la paix dans notre communauté. D’après ma propre expérience, il ne faut jamais, au grand jamais, négliger autrui car cela crée comme une petite étincelle qui risque de provoquer une grande explosion. De plus, négliger les autres entretient en eux un sentiment de discrimination, de colère et de haine qui sont des formes de violence.

N’appelle jamais tes amis par leurs surnoms, appelle-les par leur vrai nom, appelle-les du nom qui leur est doux d’entendre en ce monde. Réfléchis aussi avant de parler parce que les petites choses que tu dis ou que tu fais peuvent causer une réaction en chaîne susceptible de dégénérer en catastrophe. Pour finir, l’avenir est notre responsabilité car nous sommes les graines de demain. Pour que nous fassions fleurir un printemps de paix dans notre monde, partout où nous allons, efforçons-nous de répandre la paix, afin que la paix règne sur la terre, la terre qui est belle !

– Texte de Tenzin Yangchen, jeune tibétain du Village d’enfants de Dharamsala

(Diffusé par www.Buddhaline.net)


Julien_Sansonnens_photo.jpg« Si l’occupation militaire chinoise et la répression doivent effectivement être dénoncés avec force, IL S’AGIT DE NE PAS AVOIR L’INDIGNATION TROP SÉLECTIVE, NI DE TOMBER DANS LA MYSTIFICATION NAÏVE. »

– Julien Sansonnens sur JS Blog

(Extrait de l’article Tibet : Attention à la Mystification)


CONTINUEZ LA CHAÎNE DES PAROLES DE PAIX ET D’UNITÉ AVEC LE TIBET, en déposant vos messages ici.

Previous articleVotre Parole — Comment enseignez vous le Bouddhisme à vos Enfants?
Next articleL’Initiation – Choisir son Bouddhisme