Accueil Espace Bouddhiste Société ARCHIVE – La marche en Birmanie reprend

ARCHIVE – La marche en Birmanie reprend

21
0


LES MOINES DE PAKOKKU MARCHENT DE NOUVEAU [[Traduit de l’Anglais par Hélène LE, pour www.buddhachannel.tv]]



31 octobre 2007



Liberte_en_Birmanie.jpgPlus de 100 moines de la ville de Pakokku, dans la Division Birmane de Magwe ont marché à travers la ville, lors d’une manifestation pacifique mercredi matin. Les moines ont marché à travers les rues en récitant le « Soutra Metta » (paroles de Bouddha sur la gentillesse bienveillante).



La marche pacifique était la première démonstration publique depuis les répressions meurtrières appliquées par le gouvernements sur les manifestants pro-démocrates le mois dernier.



Jusqu’à 100 000 personnes, emmenées par des moines, ont pris part aux manifestations à Rangoon le mois dernier, écrasées lorsque les troupes ont ouvert le feu sur les manifestants les 26 et 27 septembre lors d’une répression qui a fait au moins 10 morts, dessinant par là-même les contours d’une condamnation internationale à l’encontre du gouvernements militaire. Les groupes d’opposition affirment que près de 200 personnes ont pu avoir été tuées.



Pakokku, un centre pour l’apprentissage bouddhiste avec plus de 80 monastères situés à environ 630 kilomètres au Nord-Ouest de Rangoon, était le site de la première marche des moines le mois dernier lorsqu’ils ont rejoints -ils se sont séparés par la suite- la plus grande protestation anti-gouvernementale en près de deux décennies.



Les premières protestations ont commencé le 19 Août, lorsque des citoyens ordinaires ont pris d’assaut les rues pour laisser exploser leur colère due à la hausse des prix du fuel entreprise par le gouvernement à hauteur de 500 pour cent. Les rassemblements ont gagné en intensité lorsque les moines bouddhistes à Pakokku ont rejoints les protestations en septembre.



Les rumeurs faisant état de manifestants battus par les troupes à Pakokku le 6 septembre ont rallié des moines à travers tout le pays grandissant les marches bourgeonnantes.



Mercredi, les moines ont débuté à la Pagode Shwegu de Pakokku, défilant pendant près d’une heure en récitant des prières bouddhistes sans incident, puis s’en sont retournées dans leurs monastères respectifs. Les autorités ne sont pas intervenues.



La semaine dernière, lors d’un entretien téléphonique avec L’Irrawaddy, d’un endroit caché, U Obhasa, un moine leader et l’un des quatre moines recherchés par la junte, a affirmé que les manifestations menées par des moines pourraient reprendre en Birmanie vers la fin octobre. On ne peut confirmer si, toutefois, la marche de mercredi à Pakokku a bien été organisée par le réseau souterrain des moines se décrivant eux-mêmes comme «l’Alliance de tous les moines bouddhistes en Birmanie».



La marche fait suite à un rassemblement favorable à la junte à Pakokku. Des sources affirment que les autorités militaires cherchent actuellement à savoir de quels monastères sont provenus les moines manifestants.



Sources: The Irrawaddy and AP

Previous articleA Tokyo, la flamme olympique est tibétaine !
Next articleMarche de Soutien Pour Ingrid Bétancourt