Accueil Actus Russie — Une Prière pour la Paix au Tibet au Temple bouddhiste...

Russie — Une Prière pour la Paix au Tibet au Temple bouddhiste de Kalmykie

7
0

UNE PRIERE POUR LA PAIX AU TIBET AU TEMPLE BOUDDHISTE DE KALMYKIE [[Traduit de l’Anglais par Hélène LE, pour www.buddhachannel.tv ]]


17.03.2008

Kalmykia_Temple.jpgELISTA, Kalmykie (Russie) – Un service de prière pour une solution pacifique à la situation actuelle en région du Tibet autonome, a été conduit samedi au temple du Sanctuaire du Bouddha Shakyamuni Doré à Elista, en Kalmykie.

La prière a été conduite par le Docteur en philosophie bouddhiste Geshe Tenzin Dugda et par des moines. Près d’un millier de fidèles y ont assisté selon un correspondant d’Interfax.

« Les prières d’aujourd’hui étaient pour une solution pacifique, pour l’apaisement des souffrances et pour un dénouement heureux de la situation au Tibet », a expliqué avant la prière Khongor elbikov, adjoint de la législature de Kalmykie et aide du Lama Suprême de Kalmykie.

« Nous ne pouvons pas rester à l’écart, alors que des moines et autres personnes meurent. Les Kalmyks et les Tibétains sont frères et sœurs. Lorsque la moitié d’un tout souffre, l’autre moitié doit au moins lui apporter un soutien moral », a t-il indiqué.

Elbikov a également lu une déclaration du Lama Telo Tulku Rinpoche faisant valoir que lors des manifestations pacifiques marquant l’anniversaire du soulèvement de 1959 au Tibet, les moines tibétains ont fait usage de mesures plus sévères », en réponse à « une négation de plus, de leur droit à exprimer leur pensée librement ».

« Je ne dis pas çà en tant que politicien, mais en tant que dirigeant spirituel d’un des groupes ethniques de Russie – le peuple, qui a eu des liens d’affinité spirituelle étroits avec le Tibet pendant plusieurs siècles », a expliqué Telo Tulku Rinpoche.

« Le Bouddhisme est arrivé en Russie au 17ème siècle et s’y est étendu sous le patronage de dirigeants russes. Depuis lors, le Tibet et la Russie ont maintenu d’excellentes relations, fondées sur des valeurs spirituelles communes, de paix, d’amour et de bonté », précise la déclaration.

« Je soutiens aussi la tenue des Jeux Olympiques à Pékin – mais seulement si le gouvernement chinois garantie l’observation des droits de l’homme dans ce pays » ajoute le leader bouddhiste de Kalmykie.

Et de conclure : « Je prie pour nos frères et sœurs au Tibet. La vérité triomphera. Que tous les êtres vivants puissent être libérés de la souffrance ».


Source : www.Interfax-Religion.com

Previous articleLe Premier Ministre Thaïlandais soutient le Myanmar
Next articleLes Emissions de CO2 de la Chine augmentent beaucoup plus rapidement que prévu