Accueil Espace Bouddhiste Société Retour sur la journée de la Femme

Retour sur la journée de la Femme

21
0

Abysse Royant, présidente du GIPF
Abysse Royant, présidente du GIPF
Le Samedi 8 mars, s’est tenue la conférence inaugurale du GIPF à l’occasion de la Journée Mondiale des Femmes à l’hôtel Claret.


L’ouverture de la conférence fut marquée par l’allocution Mlle Abysse Royant, Présidente Fondatrice du GIPF, qui expliqua en détail les actions menées par le département « droit des femmes » du GIPF. Elle évoqua la prise de position de l’association face aux crimes d’honneurs et rappela qu’une pétition fut initiée par l’association suite au meurtre de Zahra une jeune fille Syrienne victime d’un viol et qui fut assassinée par son frère au nom de l’honneur.

Mlle Royant informa aussi l’assistance au sujet de la lettre ouverte que le GIPF a adressé aux élus de la nation  et aux membres du gouvernement à l’occasion du 8 mars.

En effet, à quelques mois de la Présidence Française à l’union européenne (de Juillet à décembre 2008), cette lettre ouverte est un appel afin que l’Europe puisse être un moteur dans la promotion du droit des femmes et des enfants dans le monde.  


L’après midi se poursuivi ensuite par une première table ronde sur  la thématique «droit des femmes et des enfants». A cette occasion 5 intervenantes prirent successivement la paroles afin de faire partager leurs engagements et leurs expériences. Ces interventions furent marquées d’émotions tout particulièrement lorsque Mme Ung évoqua son histoire durant le Génocide des Khmères Rouges.


Oeuvre de Ca Thi Hac
Oeuvre de Ca Thi Hac
La dernière table ronde fut l’occasion de découvrir le département culturel du GIPF et l’artiste Ca Thi Ac Sculpteur Modéliste qui eu la gentillesse d’exposer un grand nombre de ces oeuvres.


Cette journée riche en émotion et en échange se termina par un verre de l’amitié et marqua la clôture d’une semaine spéciale dédiée à la femme, notamment par la mise en ligne de nombreux articles sur le site de Buddhachannel, partenaire du GIPF pour le 8 mars, et par l’intervention radiophonique du GIPF le 8 mars au matin sur la radio Parenthèse FM.


www.buddhachannel.tv

Previous articleHistorique de la Journée Internationale des Femmes
Next articleBirmanie – « Je ne peux effacer cette vision… Elle me hante »