Accueil Espace Bouddhiste Société Taïwan – Les Festivaliers Encouragés à Recycler les Piles des Lanternes

Taïwan – Les Festivaliers Encouragés à Recycler les Piles des Lanternes

7
0


LES FESTIVALIERS ENCOURAGES A RECYCLER LES PILES DES LANTERNES [[Traduit de l’Anglais par Hélène LE, pour www.buddhachannel.tv ]]



20/ 02/ 2008



Lantern_Festival.jpgPrès de 600 000 lanternes s’illumineront demain lorsque partout à travers la nation, les villes débuteront les célébrations du Festival des Lanternes. Mais l’Environmental Protection Administration (EPA) a encouragé hier le public, à célébrer le premier des trois grands festivals de la Nation, de manière respectueuse envers l’environnement.

“Considérant qu’il faut généralement deux piles par lanterne, 1,2 millions de piles seront utilisées durant le Festival des Lanternes cette année”


« Considérant qu’il faut généralement deux piles par lanterne, 1,2 millions de piles seront utilisées durant le Festival des Lanternes cette année », déclare Lin Chien-hui, le directeur exécutif de la gestion du fond pour la recyclage de l’EPA.



Lin explique que le taux de recyclage de piles pour Taïwan dépasse 30 pour cent, ce qui est plus important que celui de nombreux pays européen dont le but est d’atteindre 25 pour cent d’ici à 2012. Cependant, « cela signifie encore que 840 000 piles de type triple-A seront exposées à l’environnement après les festivités », ajoute-il.



Il faut recycler les piles principalement à cause des métaux lourds qu’elles contiennent. Des métaux comme le mercure, le cadmium et le plomb sont dangereux pour la santé de l’homme, détaille Lin.



Dans l’organisme, le mercure et le plomb attaquent le système nerveux central, explique Lin, ajoutant que des cas de chutes de cheveux ou de retard mental chez les enfants ont été attribués au plomb.



De plus, le cadmium bloque l’absorption du calcium, un nutriment essentiel utile à la santé osseuse, dit-il, ajoutant que trop de cadmium dans le système peut causer une courbure des os.



Le Festival des Lanternes, qui débute le 15 janvier du calendrier lunaire, remonterait à plus de 2000 ans auparavant, toutefois ses origines sont encore débattues.



Certains pensent qu’il dérive du Bouddhisme, et qu’il a été ajouté à la pratique de l’adoration des dieux lors de la première pleine lune de l’année, avec l’utilisation de lanternes en signe de respect pour le divin. Certains pensent qu’il est devenu peu à peu une fête dédiée à la fabrication de lanternes élaborées.



D’autres disent que la tradition fut initiée par l’Empereur Wun de la Dynastie Han, qui s’empara du trône le 15 janvier du calendrier lunaire, après avoir gagné une série de guerres civiles chaotiques. Certains avancent qu’il instaura la coutume de suspendre des lanternes, afin de célébrer ce jour de victoire.



Quelles qu’en soient ses origines, chaque ville et comté à Taiwan revêt chaque année, des airs de fête pour le Festival des Lanternes, raconte Lin, et les festivaliers apportent habituellement leurs propres lanternes à la fête.



« Faites le choix de piles qui arborent le logo recyclage sur leurs paquets et cherchez aussi la mention « cette pile est conforme aux normes de l’EPA quant à la dose de mercure qu’elle contient [5ppm ou moins] », explique encore Lin.



De plus, retirez les piles des lanternes après utilisation, ou remettez les dans d’autres appareils afin d’en maximiser l’usage, conclut-il.



« A la fin du cycle de vie de la pile, apportez la dans les poubelles de recyclage situées dans les magasins appropriés, les supermarchés, ou dans les magasins d’électronique près de chez vous. Ces gestes peuvent non seulement sauver l’environnement, mais les métaux lourds peuvent aussi être collectés et recyclés pour d’autres usages ».



Par Meggie Lu



Source : Taipei Times

Previous articleLes Ecoles religieuses bouddhistes et musulmanes bientôt reconnues au Népal
Next articleOlivier Wang Genh : ‘le Bouddhisme se satisfait très bien de la Laïcité à la Française’