Accueil Billet du jour L’Energie, en nous et partout

L’Energie, en nous et partout

5
0

mains en méditation
mains en méditation

Un jour, au bout d’un quai de gare de banlieue, je fus fasciné par un fait qui me parût extraordinaire dans sa banalité et tellement riche en enseignement.


Un champignon avait réussi à forcer le bitume pour apparaître en plein air! J’avais déjà vu des « miracles » de ce genre comme par exemple, un bonsaï naturel de pin accroché dans un creux rocher de montagne ou encore une magnifique orchidée sauvage « ophris mouche » sur un talus de terrain vague où la nature avait repris ses droits.


Mais là, quelle éclatante leçon démontrant qu’au delà d’un apparent caprice de la nature celle-ci porte en elle une formidable énergie poussant végétaux, animaux et humains à vivre et survivre coûte que coûte, contre vents et marées. Une énergie latente dont beaucoup d’entre-nous sont peu conscients et qui, sans doute, est celle de l’Univers et même au delà, de l’Ultime Réalité. Présente de l’infiniment petit à l’infiniment grand et peut être aussi de la matière à la non matière, elle est disponible en permanence et de ce fait même, porteuse d’espoir et d’optimisme. Encore faudrait-il que les hommes le sachent et en prennent conscience afin de l’utiliser pour vivre ou survivre et lutter -à bon escient, bien sûr- contre le mal vivre, la souffrance physique et morale, l’ignorance ou la stupidité. Quel potentiel et quelle richesse avons nous là!


Les sages et tous les bouddhas et éveillés de l’Histoire le savaient. Ils l’ont enseigné et ne cessent de l’enseigner par des voies et chemins divers qui tous mènent au même but: le Connaissance de ce qui Est. Mais attention! N’y a-t-il pas des bons et des mauvais kharmas et n’est-ce pas notre lot que d’être confrontés, dans notre monde, aux actions et au (mauvaises) réactions? On ne sait pas encore jusqu’où peut aller l’inventitivé débridée de l’homme et jusqu’à que les excès elle peut conduire dans le mal. L’Energie dévoyée par l’énergie nucléaire, peu ainsi se retourner contre nous. Des exemples tragiques jalonnent l’Histoire. Puissions-nous alors, en pleine conscience, méditer pour que l’énergie bu bien progresse inexorablement.


Pierre Suchet pour www.buddhachannel.tv

Previous articleEditorial sur Sakyadhita Hambourg
Next article13 juin – 13 décembre: Exposition De L’Inde au Japon