Accueil Espace Bouddhiste Société 25 mai : Journée mondiale de l’Afrique

25 mai : Journée mondiale de l’Afrique

21
0

Le 25 mai 1963, 31 états indépendants de l’Afrique signaient les accords de l’OUA, l’Organisation de l’Unité Africaine.


afrique_jolie_carte_ilustree.jpg

« Ils savaient que l’initiative de cette rencontre trouve son origine et un écho profond dans les coeurs des hommes de tout notre continent, qui n’ont jamais cessé de lutter pour l’unité. »



Extrait du discours de Modibo Keita, 25 mai 1964.


Cette journée fériée pour les Africains symbolise la libération, l’émancipation, le développement et le progrès du « berceau de l’humanité ».

Cela ne doit malheureusement pas occulter les tristes records battus par l’Afrique : PIB par habitant le plus faible du monde, endettement très lourd, pénurie d’eau, sans oublier le SIDA, qui touche plus de 10% de la population.


Aujourd’hui, des signes encourageants commencent à apparaître et la communauté internationale manifeste un intérêt grandissant pour l’Afrique.


Chaque pays est invité à organiser en cette occasion des activités appropriées, pour rapprocher les peuples africains, raffermir leur foi en l’intégration et populariser l’idéal d’union du continent.

« L’Afrique célèbrera ses expressions artistiques et culturelles à l’UNESCO du 21 au 25 mai.

Plusieurs événements, organisés par le Groupe africain de l’Organisation pour marquer la Journée de l’Afrique (25 mai), mettront en vedette la richesse et la diversité du patrimoine immatériel du continent.


– La Semaine commencera avec une exposition d’art et d’artisanat africains qui sera inaugurée le 21 mai (Salle des Pas perdus, 17h). Deux films africains – Bamako et un documentaire sur le Musée virtuel des arts et traditions du Gabon – seront projetés les 22 et 23 mai (Salles II et XII, 18h).


– Une conférence débat sur le thème Patrimoine culturel immatériel africain se tiendra le 24 mai (Salle IV, 15h-17h) sous les auspices de Yolande Bike, Ambassadeur et Délégué permanent du Gabon à l’UNESCO, Présidente du Groupe africain. Le modérateur sera Ousmane Blondin Diop, Ministre Conseiller à la Délégation permanente du Sénégal. Dominique Sewane, professeur à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, Inoussa Ousseini, Ambassadeur et Délégué permanent du Niger, et Mamadou Kolade, auteur d’études sur le balafon, partageront leurs expériences avec le public.


– Le 25 mai (18h30 à 20h30), des groupes du Burundi, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, de Maurice, du Niger, de l’Ouganda, du Sénégal et de la Tunisie donneront un concert où le balafon aura une place de choix. Le concert sera suivi d’une dégustation de mets africains (20h30-22h30).


****


Invitations et programme détaillé : Délégation permanente de la Jamahiriya Arabe Libyenne auprès de l’UNESCO, Tél. : + 33 (0)1 45 68 33 21 et + 33 (0)1 45 68 33 23/24 /

del-libsec@unesco.org


Les journalistes souhaitant assister aux activités de la Semaine africaine sont priés de s’inscrire auprès du Bureau de l’information du public

tél. : 33 (0)1 45 68 16 86 / a.bailey@unesco.org »


Source: www.mediaterre.org


www.buddhachannel.tv

Previous articleEncore une Année de Censure pour Aung San Suu Kyi
Next article25 mai 1964: discours de Modibo Keita pour la journée de l’Afrique