Accueil Billet du jour Qu’est-ce que la Samadhi ?

Qu’est-ce que la Samadhi ?

6
0

Succédant à une méditation, la couronnant, la samadhi consiste à remettre ensemble, dans une même perception, tous les éléments qu’elle avait examinés séparément. Elle est la « conscience panoramique » où l’attention se porte sur tout ensemble simultanément. Et elle essaye donc d’embrasser ainsi le plus de choses possibles. Le mot « synthèse » est assez approprié. Mais c’est plutôt une « intuition » particulière, spécialement efficace sur le plan cognitif, que l’on peut obtenir grâce à à la préparation convenable, par la méditation, du terrain de cette connaissance.


Cependant, un point essentiel est que cette synthèse n’est pas seulement celle des éléments connus entre eux, mais aussi, et surtout, celle, avec eux, du connaisseur. Cette dernière opération surprend l’occidental, mais elle est claire et naturelle pour le bouddhisme. Pour celui-ci, en effet, la réalité est que le connaisseur ou connaissant n’est pas autre chose que l’ensemble de « ses » connaissances ; même si on leur ajoute d’autres éléments, cela ne fait pas un être en soi. Croire à son existence autonome, indépendante d’elles, est une illusion.

[…]


Quant au meilleur terme européen pour samadhi, si l’on y tient, il est finalement possible que ce soit simplement « compréhension ».

Il peut indiquer l’aspect de connaissance intuitive profonde, celui de synthèse si on l’entend étymologiquement comme prendre ensemble — et ce peut être la synthèse des stades de la méditation comme celle de leurs objets avec « soi » —, et même celui de conquête par « préhension ». Divers sens de la définition lexicale de « comprendre » conviennent bien : « embrasser dans son ensemble », « contenir en soi », « faire entrer dans un tout », « appréhender par la connaissance », « être capable de faire correspondre à (quelque chose) une idée claire », « donner un sens clair », « se faire une idée claire des causes, des motifs », « se rendre compte », « avoir une connaissance intuitive » (dictionnaire Robert) —à condition d’entendre tout cela aux sens forts. Notons enfin qu’il n’est téoriquement pas impossible, dit-on, d’accéder à la samadhi sans la médiation de la méditation, mais que cet exploit nécessite des conditions extrêmement rares et exceptionnelles.


Page 314-315

Le bonheur – liberté, Bouddhisme profond et modernité. Serge-Christophe Kolm (P.U.F. 1982)


Nota :

Samadhi समाधि en sanskrit et en pāli (variantes : samaddhi, samâdhi ou samâddhi) est un terme du yoga hindou et du bouddhisme.

Selon le Dictionnaire Sanskrit-français1, ce terme signifie « union, totalité, accomplissement, achèvement, mise en ordre, rangement, concentration totale de l’esprit, contemplation, absorption ».


Dans l’hindouisme, c’est le nom de la huitième et dernière étape de l’ Ashtanga Yoga qui est exposé dans les Yoga Sutra de Patanjali, durant laquelle l’esprit du yogi réalise la « réalité ultime ».


Dans le bouddhisme, ce terme a deux acceptions : concentration et établissement dans l’éveil.


www.buddhachannel.tv

Previous articleQuelle Unité pour la Thaïlande ?
Next article8 mai: un cirque allemand est lauréat du Prix de la Paix