Accueil Actus Les bouddhistes « insolites » de Paris en 1966

Les bouddhistes « insolites » de Paris en 1966

32
0

Vidéo Archive – Retour en 1966 où le boudhisme était considérée comme une croyance exotique.


1966.png


« L’extrême orient vit sous d’autres formes », voici comment étaient présentés les temps de prières des bouddhistes de Paris en 1966. A cette époque, ils ne sont que 150 adeptes dans la capitale à se regrouper dans un appartement de la place Saint-Germain-des-Prés, régulièrement transformé en lieu de culte. C’est ici que les fidèles prient ou méditent sur les principes et les accomplissements d’un être sage qui recherche le bien et désire la paix.
La fête de la pleine lune


Cette année-là, les bouddhistes parisiens ont également été accueillis au temple du souvenir indochinois, dédié à la mémoire des Vietnamiens morts pour la France en 1914, à l’occasion de la fête de la pleine lune. Une cérémonie, jalonnée de processions et d’encensements, considérée comme « solennelle », mais « insolite pour les promeneurs ».


Voir la vidéo sur www.francetvinfo.fr



Previous articleThich Nhât Hanh — L’Univers dans un Grain de Poussière
Next articleS.S. le Karmapa Thaye Dorje abandonne la vie monastique pour se marier