Accueil Espace Bouddhiste Humour Zem — Dès que l’on prend conscience de la cause d’un mal-être...

Zem — Dès que l’on prend conscience de la cause d’un mal-être ou d’une maladie, le processus de guérison est déjà amorcé. Il ne reste plus que l’action ou la décision appropriée pour assister au retour de l’harmonie. Claudia Rainville

34
0

zem316.jpg

« Se connaître soi-même profondément sur le plan de cette nature de notre véritable existence (nous sommes sans ego, sans substance, sans rien de fixe) nous permet donc de lâcher prise, et lâchant prise, de nous harmoniser avec la réalité, avec ce que nous sommes véritablement profondément et ce mouvement a pour vocation de guérir l’esprit. Donc du point de vue du zen, la guérison de l’esprit vient fondamentalement de l’éveil à la réalité profonde de notre existence et de l’harmonisation qui en résulte, de notre fonctionnement avec cette véritable nature de notre existence — et particulièrement de notre esprit. Je parle de l’esprit, mais évidemment il n’y a pas d’esprit sans corps et les deux sont totalement interdépendants. Quand on pratique zazen, c’est la concentration sur le corps qui permet à l’esprit de trouver sa stabilité. »

(Conférence de Roland Yuno Rech).


Par Zem




Previous articleAu Portugal, le plus grand jardin oriental d’Europe
Next articleÀ Evry, inauguration d’un lieu de culte bouddhiste après 20 ans de travaux