Accueil Actus Découvrez l’artiste Yahne Le Toumelin, mère de Matthieu Ricard

Découvrez l’artiste Yahne Le Toumelin, mère de Matthieu Ricard

3
0

portrait_de_yahne_le_toumelin_la_mere_de_matthieu_ricard_cdd133_28-00_01_00_18.jpg
 
Yahne Le Toumelin est une de ses femmes pionnieres. Dans la peinture tout d’abord , avec ces premières expositions dans les 50 et 60 où elle côtoie Pierre Soulages, maître de l’abstrait ou André Breton.
 
« Je peignais tous les jours oui, alors évidemment comme disait Picasso à Matisse, « alors ça descend ? », ça descendait oui ! » raconte-t-elle en riant.
 
portrait_de_yahne_le_toumelin_la_mere_de_matthieu_ricard_cdd133_28-00_01_46_01.jpg
 
Puis elle partira en Inde pendant 20 ans où elle deviendra nonne bouddhiste. Yahne Le Toumelin est aussi la mère de Matthieu Ricard, figure du bouddhisme en France. Celui-ci a d’ailleurs un regard très attendri sur son travail :
 
« Quand elle est revenue nonne bouddhiste les gens ils réagissaient un peu différemment. Il la considéraientr comme une nonne et pas comme une artiste. Mais peu à peu elle a repris à peindre ici dans la Dordogne, et de nouveau elle a renoué des contacts avec des collectionneurs, des musées », explique son fils Matthieu Ricard.
 
Samedi 30 avril à bordeaux , une quinzaine d’oeuvre sera proposée à la vente. L’initiative de Christian Jean Dit Cazaux, ce commissaire priseur bien décidé à ce que le travail de Yahne Le Toumelin ne tombe pas dans l’oubli.
 

« Vous prenez un tableau de Yahn vous le mettez à l’endroit , à l’envers, et quand on dit que le tableau tient la route, ca veut dire que ce peintre a du talent », explique Christian Jean Dit Cazaux, commissaire priseur à Bordeaux.

 
A la fin de fin l’année paraîtra également un livre retraçant les plus belles toiles de Yahne Le Toumelin avec des photos signés Matthieu Ricard lui même.
 
portrait_de_yahne_le_toumelin_la_mere_de_matthieu_ricard_cdd133_28-00_01_25_17.jpg
 

SOURCE

Previous articleLe robot Xian’er ou quand Bouddhisme et technologie ne font qu’un
Next articleFoire de Caen : sillonnez les méandres du Mékong