Accueil Espace Bouddhiste Bouddhisme PRISE DE REFUGE

PRISE DE REFUGE

28
0

Dans le bouddhisme tibétain, appelé Vajrayana, pour prendre le triple refuge, celui auprès du Bouddha, celui auprès de la voie enseignée par le Bouddha, celui auprès de la communauté des moines qui transmettent cet enseignement du Bouddha jusqu’à aujourd’hui dans une transmission directe.
Alain Delaporte-Digard
chenrezi-3.jpg

Chenrezig est un des autres noms tibétains d’Avalokiteshvara


Jusqu’à l’éveil, je prends refuge en le Bouddha,

Le Dharma et la communauté suprême,

Grâce aux mérites accumulés par ma pratique de la générosité et des autres perfections,

Puissais-je devenir un Bouddha pour le bien de tous les êtres.

Sur le sommet de ma tête et celle de tous les êtres

Apparaît un lotus blanc sur lequel est posé un coussin de lune surmonté de la syllabe HRI

Le HRI se transforme en Chenrezig ;

Il émet des rayons des cinq couleurs.

Il sourit et son regard est plein de compassion.

Le noble Chenrezig a un visage et quatre bras, deux de ses mains sont

Pointées sur sa poitrine,

Dans son autre main droite il tient un mala de cristal

Et de sa deuxième main gauche il tient un lotus blanc.

Il est assis en posture du lotus, revêtu d’habits de soie raffinée et paré de précieux bijoux.

La peau d’une antilope recouvre son épaule et le coté gauche de sa poitrine.

Le Bouddha Amithaba est posé sur le sommet de sa tête.

Derrière lui scintille une aura de lune immaculée.

Chenrezig est l’essence de tous les objets de refuge.

Previous articleTara Prayer by His Holiness the 17th Gyalwang Karmapa Ogyen Trinley Dorje
Next articleScène de la vie du Buddha «La Soumission de Mâra»