Accueil Espace Bouddhiste Livres Le Tao et son pouvoir d’amour

Le Tao et son pouvoir d’amour

11
0

Le Tao et son pouvoir d’amour

Une nouvelle interprétation du Tao-Te-King

Lao Tseu et Alain Castets

tao-et-son-pouvoir-damour-buddhachannel.jpgVoici peut-être le livre le plus étonnant de l’humanité : le livre de l’axe féminin, de l’universel, de l’esprit libre cosmique. Il aura fallu attendre vingt deux siècles pour que sa lumière nous soit pleinement compréhensible, cohérente et poétique. Tout paradis terrestre n’est pas perdu.

Texte fondateur du Taoïsme, le Tao-Te-King est un ouvrage classique chinois qui, selon la tradition, fut écrit autour de 600 av. J.-C. par l’énigmatique Lao Zi (ou Lao Tseu) et qui influença autant le bouddhisme que le confucianisme.

Recueil d’aphorismes comprenant quatre-vingt-un courts chapitres. les trente-sept premiers constituent la section Dao (la Voie) et les derniers la section De (son Pouvoir).

– Sur le fond et pour la première fois, elle rétablit une spiritualité libre et naturelle du « Cours cosmique » (le Dao) fondée sur les valeurs féminines, principalement celles de l’amour originel, de l’élévation de la vie, du sens cosmique intérieur et sublime de la vie terrestre. Pour la première fois est donnée une nouvelle expression aux idéogrammes Dao et De (fixés habituellement comme la Voie et la Vertu). Plus rien à voir avec le « traité pour despote éclairé » par un « sage » ou un « saint » que se partagent les traductions précédentes, ni non plus avec une certaine captation opérée par la pensée religieuse.

– Sur la forme et pour la première fois, au poème chinois répond un vrai poème avec pour chaque vers chinois son vers français correspondant, chaque vers résonnant en accord parfait avec l’œuvre.

Un texte puissant à découvrir ou à redécouvrir

Alain Castets est né en 1944 à Vientiane, au Laos. Il quitte à 12 ans le Vietnam, marqué par la guerre. Professeur, poète et éditeur, Alain Castets s’est inscrit dans l’héritage familial de sa grand-mère vietnamienne qui fut une chamane taoïste et à qui ce livre est dédié.

Publications : Chant d’Espèce (1985) – Le Manifeste de Rosa Solhume, Soleil Humain Soleil (1990) – La Force du Strombe (1994) – Carnets d’Enclume (1997) – Guy Chambelland, du mythe au langage de l’ontologie (2000) – Lettres Orphiques (Alba, 2005) – Contribution à Jean Nicolas Arthur Rimbaud (L’Harmattan)

ACHETER




Previous articleDhammapada XXII. Niraya-vagga : Versets sur l’Enfer
Next articleLa méditation pour les plantes