Accueil Espace Bouddhiste Alimentation Manger plus sain ! Et si on adoptait la cuisine des temples...

Manger plus sain ! Et si on adoptait la cuisine des temples bouddhistes coréens ?

7
0

monks_cuisine.jpg
La nourriture coréenne est réputée être une alimentation saine. De nombreux légumes souvent fermentées, peu de matières grasses, peu de viande et beaucoup de poissons ou de coquillages, le tout accompagné d’un bol de soupe et de riz en font la référence d’une alimentation équilibrée, nutritive mais aussi gustative.
Si ces qualités ne suffisaient pas, il existe une branche de la cuisine coréenne encore plus saine, qui lave encore plus blanc que blanc comme le dirait Coluche. C’est la cuisine des temples bouddhistes. Encore confidentielle même en Corée, où seuls quelques restaurants sont spécialisés dans ce type de cuisine, elle séduit de plus en plus face à la junk food.

« Nous sommes ce que nous mangeons »

A l’inverse de son voisin japonais où le moine se contente d’un bol de riz et d’un bol de soupe, la cuisine des temples coréens est explosive d’inventivité, de beauté, de fraicheur. C’est beau, délicieux et novateur. Cette cuisine si particulière a même des chefs stars. Le passage à Paris en fin d’année 2015 de la Chef-moine Sun-Jae nous a permis d’en connaitre un peu plus sur ce type de cuisine…

Continuez à lire : Cliquez ici


Previous article« On l’appelle Little Bouddha » ou l’histoire étonnante de Ram Bahadur Bomjon, un jeune mystique qui ne s’alimente pas
Next articleLa Chine publie la liste des « authentiques bouddhas vivants »