Accueil Espace Bouddhiste Société Réactions de paix face aux attentats de Paris : Elisabeth Couzon témoigne

Réactions de paix face aux attentats de Paris : Elisabeth Couzon témoigne

8
0

Depuis les attentats de Paris de ce vendredi 13 novembre, la France est en deuil. Que l’on soit en colère, démunis, triste, courageux ou effrayé, il est impossible de rester indifférent à ces évènements tragiques. Buddhachannel a ainsi choisi de publier des textes d’espoir et de paix. La réaction d’Elisabeth Couzon.

elisabeth_couzon.jpg

Face au déferlement de violence que nous vivons, la réponse à cette violence n’est surtout pas la violence en retour. La vraie réponse à la violence réside dans cette capacité à révéler en nous notre humanité et à nous sentir tous interreliés et interdépendants. Comment cette violence entre en résonnance avec ma propre violence intérieure ? Comment puis-je assumer ma part de responsabilité ? Que puis-je faire et être pour permettre un élan de fraternité, d’amour et de compassion ? Comment puis-je contribuer à mon tour à créer un monde meilleur développant plus d’humanité ?
Apprendre à méditer est une opportunité à saisir ! La méditation à la pleine conscience nous l’enseigne : porter son attention intentionnellement sur le moment présent dans un esprit d’ouverture et de bienveillance. Nous accordons la même attention aux pensées, émotions, sensations agréables, désagréables ou neutres. Nous accueillons ce qui se présente à nous sans jugement. Aujourd’hui, face à ces évènements comment je me sens ? Qu’est-ce que je me raconte ? Quelle est mon émotion ? Face à tout ce qui se passe en moi, je peux respirer, accueillir la douleur, l’horreur, l’indignation, le dégoût, la fureur, la colère, la tristesse, l’impuissance….. Laissons-nous respirer dans toutes ces émotions et nous permettre de laisser couler, comme le va et vient des vagues de la mer, qui à chaque passage nous nettoient, nous recyclent, nous proposent un apaisement, une vision différente.
Par la méditation, nous nous ouvrons d’autres choix, des choix plus conscients de notre action dans le monde, de notre façon d’oeuvrer, de servir, dans une humanité renouvelée. Nous pouvons aussi emprunter aux pratiques bouddhistes cette méditation de l’amour bienveillant aidante en ces temps difficiles et qui nous ouvre à davantage d’humanité et à la compassion.
La méditation de l’amour bienveillant
Dirigeons notre attention sur notre souffle, en pleine conscience, inspirons, expirons, ouvert à tout ce qui se présente à nous…. Prenons le temps d’explorer tout, en ouvrant notre coeur à l’amour, à accueillir toutes les émotions qui nous traversent en cet instant.
Revenons maintenant au présent et restons-y car c’est dans ce seul présent que nous trouverons la paix…
Envoyons un sentiment de bienveillance à notre égard.
Explorons notre sentiment de sécurité : que je sois en sécurité…
En inspirant et en expirant, sentons la vitalité en nous : que je sois en bonne santé…
En inspirant et en expirant, ouvrons-nous à la plénitude du coeur : que je connaisse le bonheur et le bien-être…
En inspirant et en expirant, ouvrons-nous à la paix : que je sois en paix…
En inspirant et en expirant, ouvrons-nous à l’amour bienveillant : que je sois rempli d’amour…
Accueillons à présent, la sécurité, la santé, le bonheur, la paix et l’amour dans tous les aspects de notre vie…
En inspirant et en expirant, élargissons le cercle de la bienveillance en incluant tous les êtres qui comptent pour nous, nos ancêtres, nos parents, toute notre famille, nos amis, nos voisins, nos collègues pour leur accorder notre soutien.
Gardons dans notre coeur un sentiment d’amour compatissant pour eux…
Qu’ils soient en sécurité et en bonne santé.
Qu’ils connaissent le bonheur et le bien-être.
Qu’ils soient en paix.
Qu’ils soient remplis d’amour…
En inspirant et en expirant, incluons maintenant dans le cercle d’amour bienveillant tous les êtres qui sont actuellement dans la souffrance, les personnes qui sont à l’hôpital, les familles endeuillées, et aussi celles ceux qui vivent dans un pays en guerre, qui souffrent de la faim, de la maladie. Ouvrons-leur notre coeur compatissant…
Qu’ils soient en sécurité et en bonne santé.
Qu’ils connaissent le bonheur et le bien-être.
Qu’ils soient en paix.
Qu’ils soient remplis d’amour…
En inspirant et en expirant, incluons maintenant tous les êtres vivants, les animaux, les plantes, les minéraux, et la terre elle-même qui nous porte et qui nous nourrit…
Qu’ils soient en sécurité et en bonne santé.
Qu’ils connaissent le bonheur et le bien-être.
Qu’ils soient en paix.
Qu’ils soient remplis d’amour…

Tournons maintenant notre attention vers nous-même et constatons le sentiment que nous éprouvons d’avoir ouvert notre coeur de la compassion. Cela peut nous encourager à continuer à cultiver ces sentiments d’amour bienveillant. Remercions-nous d’avoir pratiqué cette méditation de l’amour bienveillant, d’oeuvrer pour la paix pour plus d’humanité.

Elisabeth Couzon

Previous articleRéactions de paix face aux attentats de Paris : Philippe Weber témoigne
Next articleRéactions de paix face aux attentats de Paris : Denis Marquet témoigne