Accueil Espace Bouddhiste Science « 2011, année des patients et de leurs droits » : pour que tout...

« 2011, année des patients et de leurs droits » : pour que tout citoyen devienne acteur de santé

8
0

13.10.2010

2011_anneedespatients2-8d6bf.jpgRoselyne Bachelot a lancé, le 5 octobre, la mission de préparation de l’opération « 2011, année des patients et de leurs droits », présidée par Marina Carrère d’Encausse, médecin et journaliste.

Les aspirations des citoyens vis-à-vis de leur santé ont évolué. Aujourd’hui, le citoyen veut être acteur de sa santé : il souhaite être mieux informé, participer à la prise de décision concernant sa prise en charge thérapeutique. Le corpus réglementaire et législatif existe. « Il est conséquent », souligne la ministre de la Santé. « Le premier droit c’est de connaître ses droits », a-t-elle fait valoir. Toutefois, un sondage (BVA) révèle que 70 % des Français estiment ne pas savoir quels sont leurs droits en tant que patients.

S’il convient donc de rendre plus lisibles les droits dont bénéficie chaque Français, « il est nécessaire de réfléchir à un renforcement des droits collectifs, c’est-à-dire la participation des usagers dans les instances de santé », a déclaré la ministre de la Santé.

Un colloque prévu en janvier 2011 lancera l’opération « 2011, année des patients et de leurs droits ». Afin de préparer les travaux, Roselyne Bachelot a souhaité mettre en place des groupes de réflexion en dégageant trois axes :

faire vivre les droits des patients : c’est-à-dire rendre plus visibles et lisibles les droits des patients avec une attention accrue portée aux personnes les plus vulnérables ; améliorer la place des usagers dans les processus de décisions publiques ;
la bientraitance à l’hôpital : il convient d’identifier les facteurs clés de la bientraitance (accueil, accompagnement des patients et des proches…). Six débats sur la question se tiendront en région. Ils seront clos fin mai 2011 par un colloque qui en restituera la synthèse ;
les nouvelles attentes du citoyen, acteur de santé : le rôle et le positionnement du patient, comme ceux de ses proches ont profondément évolué et réclament une adaptation du système de santé. Le champ de la réflexion portera sur les nouvelles attentes des Français, tant en termes d’information, de formations, d’accompagnement des aidants, de coopération. Ici encore, la question des inégalités sociales constituera un point important de la réflexion.

Les conclusions seront rendues fin 2010. Un site internet dédié accompagnera l’opération « 2011, année des patients et de leurs droits ».


Source : www.gouvernement.fr

Previous articlePortrait d’Arnaud Prinstet
Next articleOuverture d’un Institut Confucius à Montpellier début octobre