Accueil Actus Nouvelles de la Santé de Thich Nhat Hanh

Nouvelles de la Santé de Thich Nhat Hanh

5
0

pink-lotus.jpg

Nous avons reçu de la lettre officielle sur la Santé de Thich Nha Than du Village des Pruniers. La voici :


« Thay est arrivé aux Etats-Unis il y a deux mois, avec l’espoir de recevoir des traitements plus intenses afin de pouvoir se remettre de son accident vasculaire cérébral. Nous avons pu obtenir les meilleurs médecins et thérapeutes pour s’occuper de Thay dans tous les domaines nécessaires et ceci grâce au soutien incroyable de notre communauté bien-aimée.
Thay bénéficie des approches médicales les meilleures en occident, orient, conventionnelles et alternatives, recevant quotidiennement des traitements d’acupuncture, de kinésithérapie, d’orthophonie, d’ostéopathie et de neuro-feedback par une équipe de médecins à UCSF.

Le rétablissement de Thay est un grand challenge, du à son âge avancé, la sévérité de l’hémorragie cérébrale, ainsi qu’à des différents problèmes de santé. Thay était très engagé et enthousiaste avec ses thérapeutes au tout début, et avec le programme qu’ils avaient préparé pour lui. Lorsque nous le préparions pour ses séances de rééducation, Thay par son langage corporel nous faisait sentir sa détermination joyeuse. Nous lui disions « Thay, nous devons nous préparer pour la séance de rééducation » et Thay levait son poing en l’air en souriant, comme pour dire « allons-y, je suis prêt! ».

Cependant, le niveau de fatigue et d’inconfort physique dans lequel se trouvait Thay à son arrivée aux USA a limité sa capacité de participation dans les sessions. Avec l’aide de toute l’équipe de médecins et de thérapeutes nous avons pu créer un programme intégral de traitement laissant à Thay suffisamment de repos et lui permettant ainsi d’être plus alerte, à l’aise et en paix dans son corps et pouvant ainsi participer encore plus entièrement dans les sessions de rééducation.

Récemment un progrès important a eu lieu: Thay était en train d’utiliser un soutien pour marcher et sa jambe droite a commencé à faire des petits mouvements, initiant la motion de la marche.

Durant les deux mois passés, Thay a reçu un entrainement de trois différents orthophonistes. Parmi eux, une orthophoniste a pu aider Thay à prononcer ses premiers mots depuis son accident vasculaire cérébral. C’était une journée légendaire. Voici les tout premiers mots prononcés par Thay :
In, out (plusieurs fois) (inspire, expire en français)
Happy (plusieurs fois) (heureux en français)
Thank you (plusieurs fois) (merci en français)
and « Vui qua » (voulant dire, « si heureux », en vietnamien)

C’était comme une méditation guidée. Tout le monde pleurait et riait en même temps, ainsi que Thay.

Malheureusement cette orthophoniste vit loin de San Francisco et a du repartir chez elle après trois jours et Thay a perdu un peu de son élan. Un certain nombre d’orthophonistes sont venus par la suite mais n’ont pas pu maintenir le progrès initial rapide de Thay. Nous continuons à chercher un orthophoniste vivant à San Francisco, parlant couramment le vietnamien et qui pourrait travailler avec Thay plusieurs fois par semaines.

Outre tous ces traitements médicaux et thérapeutiques, Thay peut également se réjouir de la beauté de la baie de San Francisco, des vues magnifiques de la ville, du pont du »Golden Gate », allant à la plage au moins deux fois par semaine, pouvant être ainsi en contact avec la nature et l’air frais magnifique de l’océan pacifique.
Chaque jour Thay continue de nous rappeler de nous réjouir des merveilles de la vie, pointant vers le ciel bleu et nous aidant à revenir au moment présent. Parfois Thay change de rôle avec les médecins et les thérapeutes en mettant un doigt sur ses lèvres et en les invitant à s’arrêter. A ce moment-là il nous indique souvent de préparer du thé afin que les médecins puissent avoir l’opportunité de goûter le bonheur de boire une tasse de thé en pleine conscience. Une thérapeute s’est agenouillée à ses côtés, regardant par la fenêtre et a commencé à pleurer silencieusement. Plus tard elle nous a dit que c’était probablement la première fois qu’elle s’arrêtait véritablement et appréciait le bleu du ciel.

Un très bon ami de Thay alors qu’il venait le visiter, partageait avec nous, basé sur sa propre expérience, qu’il était nécessaire d’équilibrer notre intention de vivre dans le moment présent avec le souhait naturel pour nos bien-aimés de se rétablir le plus possible. Il nous disait que chaque moment avec Thay est un « moment de prime », et que nous devons chérir ces moments de « prime ». Chaque moment où Thay respire, souris, et se réjouis du ciel bleu est en effet, un moment de « prime » et de les apprécier pleinement, sans attente, paisiblement, acceptant les choses comme elles se manifestent.

C’est dans cet esprit que vous continuons nos larges retraites de pleine conscience, à la fois en Europe et à présent aux Etats-Unis. Depuis très longtemps le souhait le plus profond de Thay est de construire une communauté bien-aimée de pratiquants, et c’est très puissant et joyeux pour des milliers d’entre nous de se retrouver ensemble et de réaliser ce rêve en France, Allemagne et maintenant ici au Monastère de Blue Cliff dans l’état de New York où nous venons tout juste de terminer une retraite de cinq jours. Ensemble nous avons généré une très forte énergie collective durant nos méditations assises silencieuses sous le ciel étoilé, et durant nos méditations marchées le long des ruisseaux et sur les chemins forestiers. Nous avons chanté ensemble, ris ensemble, pleuré ensemble, et célébré le miracle de la communauté. Nous avons pu voir très clairement la présence de notre Maître parmi nous durant cette retraite, il n’est pas uniquement à San Francisco. Comme Thay nous le disait en 2009 lorsque sa santé ne lui avait pas permis d’être présent à la retraite dans le Colorado:

La présence de la Sangha porte la présence de Thay. S’il vous plaît, permettez-moi de marcher avec vos pieds en bonne santé, de respirer avec vos poumons qui sont sains et de sourire avec vos beaux sourires.

Avec toute notre profonde gratitude nous vous remercions de garder votre pratique vivante, avec votre respiration consciente, vos pas en pleine conscience et vos doux sourires. Lorsque nous nous retrouvons ensemble et nous générons une puissante énergie de pleine conscience, de compassion et de vision profonde, nous manifestons la vision de Thay pour notre futur collectif. Ensemble nous découvrons les façons de continuer l’héritage de Thay pour amener la paix, le bonheur et la guérison en nous-mêmes et dans le monde. »

Avec amour et confiance,

Les frères et sœurs monastiques du Village des Pruniers

— 

Source : villagedespruniers.net



Previous articleUn chien vous parle avec son coeur : ‘Comment est-ce possible?’
Next articleDepuis Kamakura, Méditation d’automne sur le Shin Jin Mei