Accueil Espace Bouddhiste Livres Idée Lecture – Le Chemin des Nuages Blancs

Idée Lecture – Le Chemin des Nuages Blancs

25
0

PARUTION LE 3 MARS 2008



Le_Chemin_des_Nuages_Blancs-_Lama_Anagarika_Govinda.jpgNé en Allemagne, Lama Anagarika Govinda (1898-1985) devint un moine bouddhiste de la tradition Théravada au Sri Lanka. En 1931, il se convertit au bouddhisme tibétain et en 1933 il fonde l’ordre Pali du bouddhisme Arya Maitreya Mandala et s’installe à Almora en Inde du Nord où il vit pendant trois décennies. Dans les années 1960, il commence à voyager dans le monde et à donner des conférences sur le bouddhisme, puis il s’établit dans le secteur de la Baie de San Francisco, accueilli pour un temps par Alan Watts, et où il passa ses dernières années. Lama Govinda fut le dernier Occidental à visiter la région du Mont Kailash en 1948 avant la fermeture des frontières. Il est également l’auteur chez Albin Michel des Fondements de la mystique tibétaine et d’une traduction commentée du Bardo Thodol, le livre tibétain des morts.



Considérée comme un classique de la littérature spirituelle du XXème siècle, cette autobiographie spirituelle nous conte les pèlerinages d’un moine bouddhiste au Tibet dans les années 30 et 40, dans un pays déchiré et déjà menacé par la Chine.
Mêlant journal, récits d’aventure, commentaires philosophiques et études anthropologiques, Lama Govinda nous livre ici son itinéraire spirituel, ses expériences religieuses et mystiques, nous décrivant ses impressions personnelles, les personnalités et les événements les plus marquants qui ont exercé sur sa vie intérieure une influence durable. Il nous rapporte, par exemple, comment, sous la conduite d’un des plus vénéré maître du Tibet, il a été admis à une cérémonie rituelle d’initiation, au cours de laquelle il reçut son premier « mantra ». Lama Govinda nous fournit d’intéressants renseignements sur les phénomènes psychiques du « lung-gom » (concentration du principe dynamique vital, ainsi que les pouvoirs magiques qui l’accompagnent comme la lévitation), sur la pratique du « tum-mo », qui engendre la « chaleur psychique », servant en même temps à protéger les yogins contre les froids excessifs des hivers tibétains…

Véritable livre de vie de toute une génération dans le monde, cet ouvrage a permis de découvrir une région et une culture jusqu’alors très peu connues et a influencé bien des écrits sur le bouddhisme.



SPIRITUALITES VIVANTES POCHE



Communiqué publié sur www.buddhachannel.tv, avec l’aimable autorisation des éditions Albin Michel.


Previous articleUne étude américaine vante les bienfaits de la méditation chinoise pour le cerveau
Next articleDécouvrez la musique sacrée Dhrupad avec Sayeeduddin Dagar