Accueil Espace Bouddhiste Alimentation OGM : le Texte de Loi déclenche la Polémique

OGM : le Texte de Loi déclenche la Polémique

23
0

« A cette fin, j’ai obtenu que par décret une commission d’évaluation des demandes d’autorisation d’essais en plein champ soit mise en place. Cette commission nous permettra d’autoriser dés 2008 des essais en champs dans des conditions sécurisées ». Voilà l’annonce du ministre de l’Agriculture – pour présenter le projet de loir sur les organismes génétiquement modifiés – qui a déclenché la polémique et le courroux de différents groupes écologistes et agricoles.

Ce projet de loi inclut la création d’un Haut Conseil des biotechnologies, chargé de l’évaluation préalable du risque lié à ce type d’essais. Cette décision paraît prendre le contre-pied total de la « clause de sauvegarde » activée il y a moins d’un mois devant Bruxelles.

En réalité, la suspension réclamée par la France ne concernait pas les essais scientifiques à des fins de recherches mais seulement les cultures OGM en milieu ouvert. Les associations « vertes » avaient pourtant l’espoir que cette interdiction concerne tous les types de plantations génétiquement modifiées. D’où un ensemble de réactions fermement opposées à ce nouveau texte.


La recherche OGM pourrait continuer


L’association Les Amis de la Terre estime la loi proposée en désaccord avec les conclusions préalables tirées par le ministre de l’Environnement : « on observe un décalage de plus en plus important entre les déclarations de Jean-Louis Borloo et celles du ministre de l’Agriculture. Le premier avait garanti la mise en place d’une loi de protection, garantissant le droit de produire et de consommer sans OGM.


Le second présente une loi qui inscrit en préambule le droit de produire et de consommer AVEC ou sans OGM.
» En d’autres termes, le point essentiel du débat sur les cultures transgéniques semble avoir été bafouer dans le texte qu’étudie le Sénat depuis hier. En contrepartie, la loi stipule que les agriculteurs mettant en culture des OGM seront tenus de souscrire une garantie financière afin de pouvoir réparer le préjudice économique en cas de contamination accidentelle. Un point qui, lui non plus, ne ravit personne. Les agriculteurs trouvant cela exagéré pour une culture légale. Quant à elles, les associations n’y voient aucun intérêt : « Une fois que la contamination a eu lieu, c’est trop tard » estime Guy Kastler, représentant des Amis de la Terre au Grenelle de l’environnement. Il appelle même les représentants de l’Etat à réagir : « Il faut que les sénateurs prennent leurs responsabilités. La résistance citoyenne a empêché le développement des OGM depuis dix ans, ce n’est pas une loi qui va les empêcher » prévient-il.


Partis et associations écologistes se sentent lésés


Le texte soulève donc la polémique. Associations et militants écologiques se montrant tous fermement inquiets face aux propositions de la nouvelle loi. Lylian Le Goff, responsable de la mission biotechnologies de la fédération France Nature Environnement (FNE) sur les OGM, se sent trompé : « L’annonce de Michel Barnier n’est certainement pas conforme à l’engagement du gouvernement en faveur d’une recherche scientifique renforcée, transparente et pluraliste. »


Les Verts ne sont pas privés non plus pour fustiger un texte qui, pour eux, fait penser « quasiment à de l’escroquerie. Car suspendre les cultures en plein champ en hiver pour les reprendre au printemps, c’est à la fois se moquer du monde et ne pas tenir sa promesse. » a ainsi affirmé le responsable du parti écologiste.


L’opposition socialiste a dores et déjà dit qu’il « s’opposait » à ce texte qui ne garantit pas « la liberté de cultiver sans OGM ».


La loi proposée par Michel Barnier est donc, en ce moment même, à l’étude au Sénat. Militants écologistes et anti-OGM sont dans l’expectative, espérant ne pas avoir à subir un texte non conforme à leurs négociations préalables avec le ministre de l’Environnement.


Antoine Ginekis pour www.buddhachannel.tv

Previous articleZem — Ici et Maintenant
Next articleLes Inspirations Bouddhistes d’Anton – Le Peintre et la Mouche