Accueil Actus Tibet/Chine – Mort en détention d’un dignitaire bouddhiste

Tibet/Chine – Mort en détention d’un dignitaire bouddhiste

7
0

La mort en détention de Tulku Tenzin Delek, l’un des plus hauts dignitaires bouddhistes incarcérés au Tibet, suscite l’émotion. Des manifestations ont été durement réprimées dans deux villes de la région autonome.

capture_d_e_cran_2015-07-30_a_13.54.10.png

Le moine populaire tibétain qui purgeait une peine de prison à vie dans la province chinoise du Sichuan est mort dimanche ; son état de santé était très critique ; Tenzin Delek Rinpoche avait une maladie cardiaque grave pour laquelle il n’aurait reçu aucun traitement, selon des sources et des groupes de défense des droits de l’homme.

Tenzin Delek Rinpoché, emprisonné depuis 2002, après ce que les groupes de défense des droits et des pro-Tibétains décrivent comme une condamnation injustifiée sur la base d’allégation d’attentats à l’explosif, est décédé dimanche, avons-nous appris de nos sources. Il était âgé de 65 ans.

« La police chinoise a informé ses parents qu’il était gravement malade et quand ils se sont précipités pour lui rendre visite, on leur a dit qu’il était déjà mort », a déclaré une source au service tibétain de RFA.

Une autre source a indiqué que le corps de Tenzin Delek Rinpoché n’a pas été remis à sa famille après sa mort à 16h00, heure locale.

Deux de ses proches s’étaient rendus à Chengdu, la capitale du Sichuan, durant plus d’une semaine dans l’espoir de visiter le moine malade à la prison de Mianyang, mais la police ne leur avait pas donné l’autorisation de le voir…


Lire la suite sur : < Tibet.fr >




Previous articleLettre du Pape Jean-Paul II aux Artistes – suite
Next articleLettre du Pape Jean-Paul II aux Artistes – 1999