Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux L’Islam à Taïwan

L’Islam à Taïwan

5
0

L’ISLAM A TAIWAN

Mosquee_taiwan1.jpg


Il n’existait pas de mosquée à Taiwan sous l’occupation japonaise (1895-1945).

La première fut ouverte à Taipeh en 1948, pour un nombre d’abord réduit de musulmans, qui augmenta quand le gouvernement nationaliste et ses fidèles vinrent se réfugier dans l’île. Le besoin se fit bientôt sentir d’une mosquée plus grande, qui fut commencée en 1958 et inaugurée en avril 1960. Entretemps, une autre mosquée avait été bâtie en 1949 à Kaohsiung, qu’une construction neuve, plus vaste, remplacerait en 1992.

L’île vit également s’établir l’association islamique chinoise, qui inaugura une fondation islamique pour la culture et l’éducation, dans le but de réaliser des projets d’assistance sur place et dans la Chine continentale avec laquelle les contacts et les échanges avaient repris, surtout depuis la réouverture de la Chine aux pays étrangers.

L’Association publie aussi le mensuel L’islam en Chine.


Il existe actuellement à Taiwan cinq mosquées :
– deux à Taipeh,
– une à Taichung,
– une à Kaohsiung
– une à Lung Kang (To Yuen),

au service des quarante à cinquante mille musulmans de l’île.


Taipei grand mosque

Address: 62, Sec. 2, Xin Sheng South Rd., Taipei, R.O.C

Phone: +886-2-2392-7364 or +886-2-2321-9445

Fax: +886-2-2394-8390 or +886-2-2393-5283

E-mail: contact@taipeimosque.org.tw

Mosquee_taiwan.jpg

PETITE HISTOIRE – L’imam de la Grande Mosquée s’oppose aux cartes de voeux de l’Année du Cochon

L’imam de la Grande Mosquée de Taipei s’est plaint au Ministre des Affaires Etrangères taiwanais après que celui-ci lui ait envoyé une carte de voeux à l’occasion du nouvel an chinois montrant quatre cochons. Après avoir reçu la carte de nouvel an, l’imam Ma Hsiao-chi a fait savoir au ministre que la carte offensait les Musulmans, propos rapportés par le Liberty Times. Les Musulmans ne consomment pas de porc et considèrent les cochons comme des animaux impurs. Mais le ministère des affaires étrangères a pris la défense de son ministre Huang Chih-fang pour avoir envoyé ces cartes de voeux car 2007 est l’Année du Cochon d’après le calendrier lunaire chinois. « Envoyer des cartes de Nouvel An fait partie de notre culture et n’a rien à voir avec la religion. Le Ministre Huang envoie des cartes aux personnes à Taiwan, pas dans les pays musulmans, mais nous voulons remercier l’imam Ma pour son rappel », a dit Wang Chien-yeh, porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères taiwanais. L’Année du Cochon commence le 18 février prochain, marquant les célébrations du Nouvel An chinois, fête la plus importante pour tous les Chinois à travers le monde. Le mois dernier, la companie postale taiwanaise Chunghwa Post Company Ltd a imprimé des timbres de l’Année du Cochon, en prévenant les Taiwanais de ne pas utiliser les timbres pour l’envoi de lettres et de colis vers les pays musulmans ou à des amis musulmans. La Chine a aussi interdit les images ou la mention de cochon dans les publicités télévisées diffusées pendant l’année lunaire pour éviter d’offenser les Musulmans vivant dans le pays.




www.buddhachannel.tv

Previous articleVidéo — Nantes 2008 : Christiane et le mandala
Next articleSakyong Mipham Rinpoché