Accueil Actus Les bouddhistes aussi veulent lutter contre le réchauffement climatique

Les bouddhistes aussi veulent lutter contre le réchauffement climatique

21
0

Pour la 11e Fête du bouddhisme, samedi 30 et dimanche 31 mai, à la pagode du Bois de Vincennes, l’Union Bouddhiste de France (UBF) mobilise ses adhérents autour de l’écologie.

pagodevincennes.jpg« C’est maintenant qu’il faut agir ! » Tel était le titre d’une déclaration bouddhiste internationale sur le changement climatique, présentée en 2009 par trois bouddhistes américains et signée par le Dalaï-Lama. Six ans plus tard, et à six mois de la Conférence internationale sur le climat à Paris, l’Union bouddhiste de France (UBF) a choisi ce thème pour son week-end annuel à la grande pagode du Bois de Vincennes, à l’occasion du « Vésak » (commémoration de l’éveil du Bouddha). « Il s’agit de montrer que les différentes écoles du bouddhisme en France réfléchissent à cette question urgente et veulent trouver des solutions pragmatiques pour lutter contre le réchauffement climatique », explique-t-on à l’UBF en annonçant plus de 2 000 visiteurs, bouddhistes ou sympathisants.

Les monastères bouddhistes ont déjà adopté des comportements réduisant l’empreinte carbone

De fait, la plupart des monastères et centres bouddhistes ont déjà adopté, comme le recommandait la déclaration de 2009, « des comportements qui réduisent l’empreinte carbone et qui favorisent une alimentation végétarienne plus respectueuse de l’environnement ». Ainsi, au Village des Pruniers, fondé en Dordogne en 1982 par le moine vietnamien Thich Nhat Hanh, on cultive bio dans la « Happy Farm » et on propose des stages de permaculture (approche systémique respectant l’écosystème), intitulés « Écologie durable et pleine conscience ».


Lire la suite sur : www.la-croix.com




Previous articleZem — Juste un doigt !
Next articleInitiation Kalachakra de nuit