Accueil Actus Séisme au Népal : la catastrophe vue par les religions hindoue et...

Séisme au Népal : la catastrophe vue par les religions hindoue et bouddhiste

7
0
Comment le séisme au Népal est vécu par les hindous et les bouddhistes | AFP
Comment le séisme au Népal est vécu par les hindous et les bouddhistes | AFP

RELIGION – Plus de 8000 morts selon les dernières estimations, huit millions de personnes touchées, plus de 1,4 millions d’individus en manque d’eau, de nourriture, sans abri… Le séisme qui a frappé le Népal est une véritable tragédie. Depuis lundi 27 avril, les secours du monde entier arrivent à Katmandou pour prêter main forte aux plus démunis.

Selon le moine bouddhiste Matthieu Ricard, auteur de Plaidoyer pour l’altruisme, lui et ses frères du monastère de Shéchèn étaient « prêts ». « On a fait plusieurs répétitions générales au monastère, on a des réserves d’eau, de nourriture. Des spécialistes des tremblements de terre ont formé les moines », expliquait-il à BFMTV. « J’ai vécu plusieurs tremblements de terre, plus petits. On se disait: le gros, quand est-ce qu’il arrive? Katmandou est vouée à la destruction tous les 70 ans ». En effet, comme le note Slate, le Népal est « victime d’une telle catastrophe tous les 75 ans en moyenne depuis au moins huit siècles », le dernier séisme d’ampleur remontant à 1934.

Pour autant, personne n’est jamais préparé à faire face à une telle catastrophe, même si on s’y attend. Selon les coutumes toutefois, les traditions, les religions, certains enseignements peuvent aider à avancer, certaines pratiques -des rituels, cérémonies mortuaires- être réalisées pour réussir son deuil. Dans ce pays de 30 millions d’habitants, la religion la plus pratiquée est l’hindouisme (81,3%). Vient ensuite le bouddhisme (9%), selon les chiffres du recensement 2011.


Lire la suite sur : www.huffingtonpost.fr




Previous articleLe bonheur d’avoir tort
Next articlePensée chinoise – Les quatre Orients, les quatre Saisons