Accueil Espace Bouddhiste Humour Zem — Le gâs qu’a perdu l’esprit

Zem — Le gâs qu’a perdu l’esprit

4
0

zem3171.jpg

Comme le dit maître Tsé on peut dire l’esprit vaste est le principe essentiel du Mahayana, nommée aussi la Voie de la Grandeur. Mais ce que n’a pas compris Zem c’est que l’esprit ne concerne pas le mental, mais l’ouverture du coeur. (En effet en orient, traditionnellement, l’esprit est situé au niveau du coeur).

Le bouddhisme enseigne cette attitude intérieure d’aborder la pratique et la vie avec Grandeur. L’esprit y est considéré a priori, sans obstacle et dénué de peur. Cette approche fait que tout ce qu’on rencontre (contexte, événements, personnes…) est considéré comme un ferment d’éveil, rien n’est à rejeter ou à considérer comme négatif. Tout est déjà ici. La pratique n’est pas faite pour vivre mieux demain mais pleinement maintenant. Il n’y a rien à rejeter ou à exclure, on peut apprendre et comprendre de tout. Nous assumons tout ce qui nous arrive. Mais non seulement, on intègre toute situation, toute personne à notre vie, mais on les considère comme nécessaires à notre chemin.


Par Zem




Previous articleInterview avec Philippe Coupey 1
Next articleMarche pour le climat à Paris : « Chefs d’Etat, agissez ! »