Accueil Espace Bouddhiste Société Et si on commençait l’année par une petite séance de méditation ?

Et si on commençait l’année par une petite séance de méditation ?

10
0

Jean-Marc Benhaiem, hypnothérapeute, vient de réaliser un documentaire, Douleurs zen, sur la méditation zen et son impact sur les douleurs. L’occasion de faire le point avec lui sur la méditation, une philosophie de vie attirante pour les Occidentaux stressés ou dans la souffrance.

12134-meditation3.jpg

Qu’est-ce que la méditation ?

La méditation est un état, où l’on se tourne vers soi-même, où l’on revient vers soi, pour ensuite perdre son ego grâce à un ensemble de techniques telles que le yoga ou l’assise en silence.

La méditation zen par exemple est une technique pratiquée par les moines bouddhistes, souvent dans un temple appelé Dôjo. La mode actuelle consiste à défaire la méditation de ses habits religieux ou orientaux pour l’adapter au tempérament occidental. Il y a donc une méditation orthodoxe et une méditation laïque pour tous. Il suffit d’être assis et d’attendre… On s’assoit le dos droit, en silence, notre esprit ne s’arrête pas sur les pensées qui le traversent, il laisse passer le temps. On observe ses pensées se réduire et peu à peu on arrive à l’état de méditation proprement dit.

Un certain nombre de principes finissent par nous apparaître et nous mener au soulagement : on reste dans le présent, on ne juge pas, on relativise, on ne se compare pas, on accepte la réalité, on sort de la plainte, notre ego disparaît… A la fin, le calme, la sérénité peuvent apparaître.

L’entraînement est essentiel en méditation, il faut en faire régulièrement. Par cette posture, par cette inaction, on arrive à calmer ses pensées, à les réorienter.

Pourquoi méditer ?

Le but est le soulagement d’une souffrance, qui est toujours physique et psychologique. Et pour y parvenir, il faut accepter la réalité de ce qui nous arrive. Alors on médite en Orient, avec le bouddhisme zen et en Occident, on peut apprendre l’hypnose. En s’immobilisant, on s’installe dans l’inaction, on laisse tomber toute attente en abandonnant ses exigences.

En Occident, les personnes sont de plus en plus attirées par la méditation pour calmer leur stress, pour se retrouver, pour apaiser leur esprit, assailli par toutes sortes de sollicitations. Le but est de trouver la paix de l’esprit et la méditation l’offre grâce au non-agir, à la non-pensée…


Lire la suite sur : www.allodocteurs.fr




Previous article2014 – Nos bienveillants sortilèges de santé et sérénité
Next articleZem — Apprendre…