Accueil Espace Bouddhiste Espace Enfants Pire que le jugement, le préjugé !

Pire que le jugement, le préjugé !

26
0

enfant-4.jpgL’hiver est propice aux longues conversations devant un bol de chocolat chaud ou pour les plus chanceux devant un bon feu de cheminée. On se réunit volontiers en famille ou entre amis pour partager un repas préparé avec amour.

Pour les enfants, commence aussi la fièvre de Noël avec ses repas de famille ou la visite d’un parent éloigné qu’on ne voit qu’à cette occasion.

Que nous leur en parlions ou non, nos enfants sentent les secrets de famille et souvent s’en inquiètent.

– Pourquoi la Tante Rosalie n’est-elle jamais invitée ? .Je l’aime bien moi la Tante Rosalie. thCA4MS7T3-2.jpg

– Elle n’est pas comme nous, c’est une originale, résument les parents questionnés.

Ou bien

– C’est des histoires d’adultes, ça ne te regarde pas.

Voire… Même si ça ne le regarde pas, notre enfant nous regarde et nous observe.

Peut être que la Tante Rosalie est une originale, mais…

Est-ce donc mal d’être… autrement ?

thCA4VQCE4-2.jpgEst-ce une raison pour la laisser toute seule dans son coin, l’abandonner en somme ?

Rien n’est pire que l’ignorance, les enfants sont prompts à se faire un film, surtout avec ce qu’ils voient dans la boîte à grimaces. Tous les jours on les accable de drames plus ou moins cruels « elle a peut être tué son mari ? » ou « dévalisé une banque ? ». J’exagère ? pas sûr !

Sans tout dire à notre enfant, au lieu de répondre « puisqu’on te dit ça ne te regarde pas » nous pouvons lui expliquer dans les mots de son âge ce qu’il est capable de comprendre.

Passer du général au particulier…

Qu’est ce qu’un préjugé ? Comment remplacer « LES Roms » par « DES Roms », tous les Allemands n’étaient pas des nazis, pareil pour les autres guerres. Entretenir la généralité sur les blancs, les noirs, les verts, les Américains, les Chinois, etc ne sert que l’ignorance et n’entraîne que des drames.

C’est en semant des petites graines de réflexion, de bienveillance, de compassion, que nous ferons de nos enfants de beaux épis emplis de tolérance, d’ouverture et de bonheur.

thCACS2IL4.jpgNon l’inconnu n’est pas forcément dangereux….

Non le SDF n’est pas forcément un alcoolique

Non cette fille trop maquillée n’est pas forcément une coureuse.

Ce sont nos concepts et nos jugements qui génèrent ces clichés et sauf en photo, les clichés, comme dirait Dachen « ça craint ».

Pour alléger ce thème, on peut évoquer le film La Crise de Coline Serreau.

Patrick Timsitt dit « j’aime pas les Arabes » et Vincent Lindon le questionne « Et pourtant Ali ? »

– Oui, mais Ali, c’est pas pareil. C’est pas un Arabe, je le connais. C’est mon ami.

Quand l’inconnu devient notre ami, les voiles de l’ignorance se soulèvent et nous ouvrent souvent la porte à bien des joies et découvertes. Quel que soit notre âge…




Previous articleLa méditation — S’attacher à un serpent – la vertu
Next articleInterview avec Tayeb Belmihoub : Une Balle pour la Paix