Accueil Espace Bouddhiste Société La méditation en pleine conscience contre la solitude… et l’inflammation biologique ?

La méditation en pleine conscience contre la solitude… et l’inflammation biologique ?

9
0

Selon une étude américaine, la méditation en pleine conscience, ou « mindfulness », déjà connue pour réguler le stress, aiderait les seniors à lutter contre le sentiment de solitude. Autre résultat surprenant : cette méditation ancestrale diminuerait aussi les paramètres génétiques et biologiques de l’inflammation ! Des résultats intéressants qui demandent cependant confirmation par une étude à plus grande échelle.


70x100-mindfull.jpgMéditer pour se sentir moins seul ?


La méditation en pleine conscience, qui joue un rôle primordial dans le bouddhisme, consiste à être centré sur l’instant présent, sans jugement, et en accueillant tout ce qui vient aussi bien de l’extérieur de soi que de l’intérieur. Cette attitude focalisée sur l’observation des sensations, de leur temporalité, leur durée, leur profondeur, permettrait ensuite d’apprendre à se détacher de toutes ces sensations, à « se nettoyer, se purifier ».


L’étude publiée dans la revue Brain, Behavior & Immunity a été réalisée auprès de 40 personnes âgées de 55 à 85 ans. Elles ont participé à un programme de huit semaines appelé « Mindfulness-Based Stress Reduction » (réduction du stress basée sur la pleine conscience), qui a été mis en place par Jon Kabat-Zinn, de l’école de médecine de l’Université du Massachusetts.


Cette étude montre qu’après huit semaines de méditation en pleine conscience (à raison de deux heures et demi par semaine), les sujets se sentaient significativement moins seuls.


Jean-Philippe Rivière avec RelaxNews

Lire la suite sur Doctissimo




Previous articleLe tourisme Zen suit doucement sa Voie
Next articleDu cru, du cuit et du céleri