Accueil Espace Bouddhiste Espace Enfants Conte indien — Le trésor enterré

Conte indien — Le trésor enterré

14
0

buried.jpg

Il était une fois un vieil homme qui vivait à Bénarès. Il avait un très bon ami, qui était connu pour sa sagesse. De plus, par chance, ou peut-être par malchance, il avait aussi une très belle et jeune épouse.

Le vieil homme et sa jeune épouse avaient un fils. L’homme aimait profondément son fils. Alors, un jour il pensa :

« J’ai compris que je ne peux pas avoir une totale confiance en ma belle et jeune épouse. Lorsque je mourrai, je suis sûr qu’elle se mariera avec un autre homme, et qu’ensemble ils dilapideront tout ce que j’ai acquis par mon labeur. Plus tard, mon fils n’aura rien à hériter de sa mère. Je vais donc faire quelque chose pour garantir l’héritage à mon fils si méritant : Je vais enterrer ma fortune et la conserver pour lui.»

Il appela alors son plus fidèle serviteur, Nanda. Ensemble, ils emmenèrent loin dans la forêt la totalité de la fortune du vieil homme, et l’enterrèrent. Le vieil homme dit alors à son serviteur :

« Mon cher Nanda, je sais que tu es obéissant et fidèle. Après ma mort, tu devras donner ce trésor à mon fils. Garde ce secret jusque là, et, lorsque tu lui donneras ce trésor, conseille-lui de l’utiliser avec sagesse et générosité. »

Peu de temps après, le vieil homme mourut. Quelques années plus tard, son fils termina ses études. Il revint à la maison et prit sa place de chef de famille. Sa mère lui dit :

« Mon fils, ton père était un homme avisé, et il a caché toute sa fortune. Je suis certaine que son fidèle serviteur, Nanda, sait où elle se trouve. Tu devrais lui demander de te montrer l’endroit où elle est cachée. Tu pourras alors te marier et aider toute la famille. »

Le fils alla alors voir Nanda, et lui demanda s’il savait où son père avait caché sa fortune. Nanda lui dit que le trésor était enterré dans la forêt, et qu’il connaissait l’endroit exact. Ils prirent alors tous les deux un panier et une pelle et allèrent dans la forêt. Lorsqu’ils arrivèrent à l’endroit où le trésor était enterré, Nanda devint soudainement imbu de l’importance de son rôle. Bien qu’il ne fut qu’un simple serviteur, il avait le pouvoir d’être le seul et unique à connaître ce secret. Il devint alors vaniteux et pensa qu’il valait mieux que le fils. Il lui dit :

« Tu es le fils d’une servante ! De qui voudrais-tu hériter un trésor ? »

Le fils, patient, ne répondit pas au serviteur de son père. Il supporta son insulte, bien qu’il en ait été fortement déconcerté. Ils revinrent donc à la maison peu de temps après, les mains vides. Et cette étrange conduite se répéta deux fois de suite. Le fils pensa :

« A la maison, Nanda paraît souhaiter me révéler le secret du trésor. Mais lorsque nous allons dans la forêt, avec la pelle et le panier, il ne le souhaite plus. Je me demande pourquoi il change d’avis comme cela. »

Il décida de soumettre cette énigme au sage vieil ami de son père. Il alla le voir, et lui expliqua ce qui arrivait. Le vieil homme sage lui dit :

« Retourne dans la forêt avec Nanda. Regarde où il se tient lorsqu’il t’insulte, chose qu’il refera certaineement. Chasse-le alors en disant : Tu n’as aucunement le droit de me parler de cette façon. Laisse-moi… Nanda est un homme faible. Dès qu’il se rapproche de son petit pouvoir, il le transforme en abus. »

Le fils suivit scrupuleusement ce conseil. Et bien sûr, il trouva le trésor enterré. Comme son père l’avait souhaité, il utilisa généreusement sa fortune pour le bien de beaucoup.


Traduit de l’anglais par Sophie Alvarez pour www.buddhachannel.tv




Previous articleFin du ramadan 2013 : mercredi 7 ou jeudi 8 août ?
Next articleOrphelinat en Inde