Accueil Espace Bouddhiste Humour Zem — Le misérable

Zem — Le misérable

24
0

242.jpg

La méditation ne se réduit pas à l’assise, mais doit devenir le fait de toute situation et de tout comportement. [Elle …] n’ […] est pas sacralisé[e] pour autant. Il est surprenant de voir les moines quitter soudainement leur position assise et y revenir tout aussi vite sans perdre leur concentration. L’assise vise la maîtrise de l’esprit et l’équanimité, difficiles à atteindre sans le recours à une position immobile et propice au recentrement. Mais en aucun cas, elle ne supporte la fuite de la réalité environnante pour des états de conscience altérés. D’où le souci d’éviter que la méditation assise devienne, elle aussi, une source d’attachement […]. La discipline qui régit la vie des moines trouve son sens en ce qu’elle donne son orientation précise à la méditation assise, en la mettant au service de l’action. En d’autres termes, elle contribue à la relativiser en en faisant une attitude générale de vie qui consiste à agir en tout lieu et en tout temps en pleine conscience du moment présent.

Fabrice Blée


Par Zem




Previous articlePetites histoires et autres contes : L’homme pressé d’apprendre
Next articleVén. Ajahn Sumedho — A l’Ecoute des Pensées