Accueil Enseignements Articles et conférences La voie graduée vers l’éveil de Tsongkhapa

La voie graduée vers l’éveil de Tsongkhapa

6
0

La voie graduée vers l’éveil ou Lamrim chenmo de lama Tsonkhapa enseigné par guéshé Dakpa Dakpa Tsoundou.

Cet enseignement sur plusieurs années, «La voie graduée vers l’éveil», est détaillé et structuré jusqu’à la réalisation de l’éveil. Guéshé la, nous montrera comment intégrer les points principaux dans notre pratique, du coussin à notre quotidien.

kla.jpg

Ce texte inclut tout ce que le Bouddha a enseigné, c’est-à-dire, tout ce dont nous avons besoin pour atteindre l’éveil.

Au 11ème siècle, Atisha, quand il va au Tibet pour transmettre le dharma rédige “La lampe sur la voie pour l’éveil” qui est un texte condensé des enseignements (les soutras) du Bouddha.

Quatre siècles plus tard, Lama Tsonkhapa, l’explicite en détails pour permettre aux êtres de dompter leur esprit. Il écrit trois lamrim :
-Le plus développé, Le “lamrim tchenmo”, que nous allons étudier, le roi de tous les lamrim,
-Le “lamrim drim”, qui est l’exposé intermédiaire des étapes du chemin, et enfin,
-“L’ode aux réalisations”, exposition condensée du chemin pour ceux qui n’auraient pas le temps ou ne seraient pas capables de comprendre des textes plus longs.

Lamrim signifie littéralement chemin progressif.

(Lam : voie, chemin, pratique du Dharma; rim : étape par étape.)

D’où sa traduction : La voie progressive vers l’éveil.

“Quand on construit une maison, on construit d’abord les fondations. Lorsqu’on les considère assez solides on construit le reste étape par étape jusqu’à la construction complète”. De la même façon, dans la pratique du Dharma, on doit commencer à la base et développer nos qualités progressivement.

Le but de son étude est l’éveil mais toutes les étapes sont nécessaires pour y accéder.

La première étape pour les êtres de capacité inférieure est d’avoir des vies futures qui permettront de continuer à étudier le Dharma ;

Les êtres de capacité moyenne se concentreront sur leur libération du samsara et ceux de capacité supérieure à l’éveil complet qui leur permettra de faire le bien de tous les êtres.

L’étude du lamrim est avant tout une pratique .

Horaire : samedi (14h -18h) et le dimanche (10h -18h)

Le 23 et 24 mars, 27 et 28 avril, 11 et 12 mai, 22 et 23 juin.




Previous articleNuo et masques Nuo
Next articleQu’est-ce que l’Amour?