Accueil Billet du jour Pourquoi Bodhidharma est-il venu en Chine ?

Pourquoi Bodhidharma est-il venu en Chine ?

23
1

Bodhidharma.gif

Un dialogue entre Maitre Suibi Magaku et son disciple Shohei Reison

La grande question de savoir pourquoi Bodhidharma est venu en Chine est récurrente dans le Zen. Celle-ci met en scène Le Maitre Cuiwei Wuxue 780-850 ; en Japonais : Suibi Magaku ; disciple de Danxia Tianran 739-824 : en japonais Tanka Tennen ; lui-même disciple du grand Mazu Daoyi.

L’éveil de Suibi Magaku fut validé par Maître Tanka Tennen en quatre répliques :

Question de Suibi:

‒ Qui a été le maître de tous les bouddhas?

Réponse de Tanka:

‒ Tu ferais mieux de ne pas te prendre trop au sérieux! Utilises ta serpillière et ton balai.

Suibi fit trois pas en arrière.

« Une faute » ! hurla Tanka.

Suibi fit trois pas en avant.

« Autre bévue »! répliqua Tanka.

Suibi leva une jambe et pivota sur l’autre.

Réponse de Maitre Tanka:

‒ Vous l’avez, vous défiez les enseignants de tous les Bouddhas!

Shohei Reison 810-880 était le disciple de Maitre Suibi Magaku et de même que tous les novices, il souhait recevoir l’enseignement des principes de base du Bouddhisme. Il n’attendait que le bon moment pour poser la question qui tournait dans sa tête.

‒ Pourquoi Bodhidharma quitta l’Inde pour venir en Chine ?

Réponse de Maître Suibi Magaku :

‒ Attends, dès qu’il n’y aura plus personne alentour, dès que nous seront seuls en tête-à-tête : je te le dirais.

Pendant toute cette journée ils se retrouvèrent souvent seuls, et Shohei saisissait cette opportunité pour reposer sa question. À chacune de ses demandes, Shohei obtenait toujours la même réponse : Maître Suibi Magaku posait un doigt sur sa bouche pour lui intimer de ne pas parler.

Finalement, sur son insistance de vouloir sa réponse, Maitre Suibi Magaku l’emmena dans le jardin des bambous.

Et Shohei de s’exclamer :

‒ Puisque maintenant nous sommes seuls ! Dites le moi maintenant !

Et Maître Suibi Magaku de lui murmurer à l’oreille :

‒ Ces Bambous sont grands ; ces bambous sont petits. C’est pourquoi Bodhidharma est venu en Chine.

A cette même question Maître Joshu répondit : « Un chêne dans le jardin » !

Zhaozhou Congshen (chinois) Joshu Jushin (japonais) 778 – 897
http://www.buddhachannel.tv/portail/spip.php?article14945&lang=fr

Previous articleBouddhisme Zen ! Vivre l’Instant.
Next articleConte – Détachement

1 commentaire

Comments are closed.