Accueil Enseignements Articles et conférences Les quatre conduites du dzogchenpa

Les quatre conduites du dzogchenpa

Abeille.jpg

Le butinage de l’abeille

L’abeille vole, de ci, de là, au printemps, enivrée d’odeurs de fleurs. Fort industrieuse, ne connaissant guère de repos, elle butine avec persévérance, tant que les odeurs de fleurs continuent à la stimuler….

De même, le méditant aborde le dzogchen en recherchant tous les enseignements disponibles auprès des maîtres, où qu’ils soient donnés.

Il engrange les explications et les instructions utiles à la méditation.

le_cerf_blesse_ou_je_suis_un_pauvre_cerf_-_1946_-_frida_kahlo.jpg

Le cerf blessé-je suis un pauvre cerf-1946- Frida KAHLO Huile sur toile Mus. Mexico

Le cerf blessé

Le cerf blessé ne reste pas avec les siens mais se retire dans la solitude, jusqu’à ce qu’il soit guéri….

De même, après avoir obtenu les instructions nécessaires, le méditant se retire.

La fréquentation du monde ordinaire, sa prolifération débridée de perturbations, ne peuvent que nuire à sa méditation.

Il se met donc en retraite; par exemple dans un ermitage de montagne.

chien_akita_inu_Japon.jpg

Le chien ou … le porc

porc.jpg

Le chien ou le porc ne sont pas très regardants. Quand ils ont faim, ils avalent ce qu’on leur propose, sans faire la fine bouche…..

De même, le yogi ayant pu stabiliser sa pratique en retraite ne craint plus le désir, l’aversion, la bêtise, ni les autres perturbations qui foisonnent en ville.
Il peut y revenir; car il est passé au-delà des notions de propre et de sale, de bon et de mauvais, de valable et de nuisible.

Lion.jpg

Le lion

Le lion n’a peur de rien. Majestueux et imposant, le roi des animaux s’avance sans être le moins du monde affecté par les circonstances contingentes……

De même, le yogi ayant atteint le stade de l’assurance ne saurait être effrayé de se retrouver dans le pire des enfers, ni émerveillé par le paradis le plus extraordinaire.
Il est parfaitement sans attente et sans crainte, rayonnant et serein.

Su_Hanchen_v1130-1160_Chine_Dyn_Song_Children_Playing_on_a_Winter_Day.jpg

Enfants jouant un jour d’hiver- Su Hanchen (v.1130- v.1160) Peinture sur soie. Chine Dynastie Song. Expo. Musée Guimet Paris

« The thought-free yogin is like a child,

Le yogi ayant accédé à la liberté naturelle de l’esprit est ainsi qu’un enfant,

Like a bee in a flower garden tasting every bloom,

Ainsi qu’une abeille en un jardin fleuri goûtant à chaque corolle,

Like a lion roaring in the jungle,

Ainsi qu’un lion rugissant dans la jungle,

And like the wind blowing where it listeth.

Et ainsi que le vent qui souffle ou il veut.

If his mind is trained in attention and discretion,

Si son esprit est apte à attention et discrétion,

His behavior is immaculate;

Son comportement est sans taches;

If there are no checks upon his mind’s effusion;

S’il n’y a plus de limites à la libre effusion de son esprit;

The yogin behaves like a divine madman….

 Le yogi devient comme un fou divin….»

Ferdinand_Hodler_1853-1918_madman_self_portrait_Musee_de_Berne.jpg
The madman (le fou) – Autportrait – Ferdinand HODLER (1853-1918) .Huile sur toile.Musée de Berne

Texte tiré, condensé et adapté, par Lucien Barbaroux ( Jigmé Sengè), de:

«  L’escalier de Cristal » (T I ) de Kunzang Péma Editions Marpa

Illustrations tirées, concernant les animaux de Wikipedia (wikicommons) et de sites de musées pour les oeuvres picturales

Previous articleNovembre 2012 — Le Journal des Sanghas
Next articleZem — Au-delà du silence