Accueil Espace Bouddhiste Société Le sacre de la Dame de Rangoon

Le sacre de la Dame de Rangoon

19
0

12/04/2012

Le combat d’Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la paix 1991, est celui de toute une vie. Portrait d’une grande bourgeoise devenue figure de proue de l’opposition.

39.pngDes portraits d’Aung San Suu Kyi sont, depuis la semaine dernière, en vente un peu partout dans les rues de Rangoon. Il n’y a pas si longtemps, on pouvait être arrêté pour la simple possession d’une image de l’égérie de la démocratie birmane. Les choses ont bien changé. Le Prix Nobel de la paix 1991 et son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), ont remporté au moins 40 des 44 circonscriptions dans lesquelles ils ont concouru lors des législatives partielles du 1er avril.

C’est une belle revanche pour celle qi a passé l’essentiel de son temps en résidence surveillée depuis 1989. Libérée le 13 novembre 2010, elle n’aura eu de cesse, ces vingt dernières années, de combattre la junte militaire qui gouverne toujours le pays. Aussi énergique – selon son entourage – qu’opiniâtre – comme l’ont constaté à leurs dépens les militaires – , elle tient de son père, le général Aung San, héros de l’indépendance, son caractère bien trempé.

Lire la suite sur www.valeursactuelles.com




Previous articlePsychologie du crime de l’exploitation animale
Next articleZem — A l’extrême