Accueil Espace Bouddhiste Société Les immolations de Tibétains se multiplient

Les immolations de Tibétains se multiplient

7
0

18/03/2012

main-dalai-lama-buddhachannel.jpgIls commémorent la révolte antichinoise de mars 1959, qui avait conduit au départ en exil du dalaï-lama.

Que se passe-t-il dans les régions à forte population tibétaine ?

Selon l’organisation Free Tibet, Sonam Dargye, un agriculteur de 43 ans, père de trois enfants, s’est immolé, samedi 17 mars, à Tongren, dans la province chinoise du Qinghai, une région proche du Tibet. Il s’agit du quatrième suicide de ce type en trois jours. Depuis un an, près de 30 Tibétains, en majorité des moines bouddhistes, se seraient immolés par le feu ou auraient tenté de le faire. Samedi, en signe de protestations, des milliers de personnes ont bravé les forces de l’ordre pour se rassembler à l’endroit du drame.

Pourquoi les manifestations reprennent-elles maintenant ?

Le mois de mars est une période sensible au Tibet. C’est en mars 1959 que le dalaï-lama a pris le chemin de l’exil, après l’échec du soulèvement contre le régime chinois. En mars 2008, des manifestations de moines bouddhistes avaient dégénéré en émeutes et provoqué la mort de dizaines de personnes.

Cette fois, en revanche, les immolations épargnent la région autonome du Tibet. Elles se produisent essentiellement dans les autres provinces comptant une forte population tibétaine, notamment dans la ville d’Aba, au Sichuan, où se trouve le monastère de Kirti, l’un des hauts lieux du bouddhisme tibétain.

Lire la suite sur www.la-croix.com

Previous articleZem — Tout va changer ce soir
Next articleUne approche comparative historique du phénomène religieux