Accueil Espace Bouddhiste Bouddhisme Dalaï-lama: l’Afrique du Sud cède à la pression chinoise

Dalaï-lama: l’Afrique du Sud cède à la pression chinoise

5
1

05.10.2011

Officiellement, le chef spirituel tibétain a décidé lui-même de ne plus se rendre en Afrique du Sud. Le dalaï-lama n’était pas le bienvenu. Ce qui a provoqué la colère du prix Nobel de la paix Tutu.

Le prix Nobel de la paix sud-africain Desmond Tutu avait invité le dalaï-lama pour ses 80 ans.
Le prix Nobel de la paix sud-africain Desmond Tutu avait invité le dalaï-lama pour ses 80 ans.

Les apparences sont sauves. Selon Kgalema Motlanthe, vice-président sud-africain, l’Afrique du Sud était prête à accorder un visa au dalaï-lama, s’il n’avait pas lui-même annulé sa visite programmée le 8 octobre. Mais mardi, l’entourage du dalaï-lama a fait savoir que le chef spirituel tibétain avait renoncé à se rendre en Afrique du Sud.

Le prix Nobel de la paix sud-africain Desmond Tutu avait invité le dalaï-lama pour ses 80 ans. Toutefois, le chef spirituel tibétain n’a, selon son entourage, finalement pas reçu à temps son visa pour l’Afrique du Sud. Depuis des mois, Pékin s’active à empêcher les visites du dalaï-lama à l’étranger.

Interrogé pour savoir si celui-ci aurait obtenu son visa s’il n’avait pas annulé son voyage, le vice-président sud-africain a répondu: « Bien sûr. Il est déjà venu ici. Je ne vois pas pourquoi on en fait tout une histoire ».

Lire la suite sur www.lexpress.fr




Previous articleNamchak, les rockers du bouddhisme
Next articleZem — L’Instant d’Eveil

1 commentaire

  1. Dalaï-lama: l’Afrique du Sud cède à la pression chinoise
    Il est incroyable de voir combien, chaque jour, le gouvernement chinois devient de plus en plus pitoyable. Entre la défense du régime syrien et le lobbying contre les déplacements du Dalaï Lama, y a-t-il une place pour rendre le monde de leurs enfants plus paisible ?

    Ces gens sont fous…

Comments are closed.