Accueil Espace Bouddhiste Société Les indiens de Colombie sont menacés d’extinction

Les indiens de Colombie sont menacés d’extinction

25
2

15.09.2010

Nukak.jpgPlusieurs leaders indigènes de Colombie effectuent actuellement une tournée européenne dans le but de lancer une campagne internationale pour la protection d’au moins dix-huit peuples menacés d’extinction.

Un rapport publié par le Haut Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés avertit qu’au moins trente-quatre groupes indiens de Colombie sont menacés de disparition : leur territoire est abusivement défriché pour des plantations de palmiers à huile, des élevages de bovins de boucherie et la culture du coca.

Le rapport précise « qu’en dépit des nouveaux efforts de la part de l’Etat… le risque d’extinction culturelle ou physique demeure, et dans certains cas s’est intensifié ».

Selon ce même rapport, les assassinats d’Indiens de Colombie ont augmenté de 63 % entre 2008 et 2009 et trente trois Indiens awá ont été tués en 2009. Plus de la moitié des Nukak avaient déjà disparu avec la venu de colons cultivateurs de coca sur leur terre. Les Nukak et les Awa, sont l’un des derniers peuples nomades d’Amazonie.

Previous articleZem — Le Bonheur des gens
Next articleLa Joie d’Être

2 Commentaires

  1. Les indiens de Colombie sont menacés d’extinction
    Avec cet article, il est mis en évidence que la consommation de cocaïne est directement responsable de l’éradication de populations indigènes, premiers occupants paisibles de ces terres depuis le Néolithique (10 000 ans). Celui qui est addicte de ces drogues devrait le comprendre aussi.

  2. Les indiens de Colombie sont menacés d’extinction
    Le gouvernement colombien tente de sensibiliser les consommateurs de cocaïne, à ses ravages sur la faune et la flore de Colombie. Baptisée Shared Responsability (responsabilité partagée)il montre des images des forêts colombiennes ravagées par la monoculture de la coca. Mais son principal slogan : Pour chaque gramme de cocaïne consommée, 4 mètres carrés de forêt tropicale disparaissent.

    http://www.greenetvert.fr/2010/07/14/colombie-les-ravages-ecologiques-de-la-production-de-cocaine/4415

    En Colombie, la culture et de la production de coca provoque des dégâts considérables : défrichage de la jungle, épandage de tonnes d’insecticides et d’herbicides, qui terminent dans les cours d’eau et les nappes phréatiques. Autre fléau, les laboratoires clandestins qui utilisent des solvants extrêmement polluants pour préparer de la drogue, et qui seront composté sans aucun contrôle.

Comments are closed.