Accueil Espace Bouddhiste Humour Zem — Où obtenir l’éveil?

Zem — Où obtenir l’éveil?

7
2

ZEM163-2.jpg

D’un point de vue bouddhiste nous sommes membres d’une globalité qui est nous aussi. (d’un point de vue systémique nous pourrions dire nous sommes les éléments d’un système qui ne peut exister que par ces éléments et les relations qu’ils établissent). Il n’y a donc rien d’extérieur à nous, tout est ici présent, l’éveil de la même manière. En effet on peut en tirer comme conclusion rassurante et responsabilisante sans être culpabilisante, que où que nous soyons, nous sommes sur la Voie. La Voie ne mène nulle part ! Elle est partout, elle est pulsation de vie. Ce que Glassman résume en « Mahâ est la Voie, le Tao. » ce que nous pourrions appeler « La Voie de la Grandeur. ».


Par Zem

Ce Zem est inspiré par Le Sûtra du Coeur


Mahâ – La Grandeur


Dans le titre « Le sûtra du cœur de la vertu de la Grande Sagesse » ([Ma-ka] han-nya ha-ra-mit-ta shin-gyô Mahâ veut dire « grand », tellement grand que suivant Bernie Glassman (1) :


« Il n’y a pas d’extérieur, quel que soit l’objet que je désigne, celui-ci se trouve à l’intérieur du cercle du moi, de ce que je crois être, tout est moi. La colère, les arbres, la rivière, les étoiles, la lune, ils sont moi. Chacun d’entre nous est mahâ et nous sommes tous à l’intérieur du même cercle. Comme il n’y a pas d’extérieur : tout est le Corps de l’Unité. Ce cercle est infini sans frontière, il n’y a pas d’extérieur, pas d’intérieur, pas de cercle non plus. »


En fait c’est considérer que nous faisons partie d’un système, en tant qu’élément nous sommes liés à lui, nous sommes lui et qu’on ne peut en aucun ni s’en exclure si ne considérer comme indépendant.


Nous sommes toujours dans cette « grandeur » puisqu’un d’un point de vue systémique on peut dire qu’elle est partout en tout, on peut en tirer comme conclusion rassurante et responsabilisante sans être culpabilisante, que « où que nous soyons nous sommes sur la Voie. La Voie ne mène nulle part ! Elle est partout, elle est pulsation de vie. » (1) Ce que Glassman résume en « Mahâ est la Voie, le Tao. » ce que nous pourrions appeler « La Voie de la Grandeur. »


(1) Le cercle infini – Bernie Glassman – Albin Michel – 2010


Previous articleMai 2011 – Le Journal des Sanghas
Next articleLa vision du magazine web meditationfrance.com

2 Commentaires

  1. Zem — Où obtenir l’éveil?
    Moi ça m’aide tous ces desseins quand je veux méditer maintenant je me concentre mieux

    • Zem — Où obtenir l’éveil?
      C’est aussi le dessein de ces dessins, de les regarder pour les quitter, pour aller méditer ! ;o))

      C’est aussi le dessein de la méditation sur le zafou : de la pratiquer pour quitter son zafou pour agir dans le monde ;o))

      Chaleureusement et bon cheminement sur la Voie et dans la Vie

      Frédéric

Comments are closed.