Accueil Espace Bouddhiste Bouddhisme Un travail de moines… bouddhistes!

Un travail de moines… bouddhistes!

9
1

20.03.2011

Les moines bouddhistes interprètent un chant pour la paix dans le monde.
Les moines bouddhistes interprètent un chant pour la paix dans le monde.
Le Cégep de Joliette a été le théâtre d’une belle rencontre vendredi soir entre des moines tibétains et un public très attentif à leurs coutumes.

Les moines du monastère de Ganden Jangtsé sont en tournée depuis trois semaines au Québec pour faire connaître la culture bouddhiste et amasser des sous pour leur monastère situé au sud de l’Inde, où habitent quelque 2 000 moines bouddhistes. La plupart sont des réfugiés du Tibet, où ils ont fui l’oppression chinoise.

Les quatre moines qui ont participé à la soirée à Joliette sont tous établis au Canada. Des collègues de l’Inde devaient être de la partie, mais n’ont pas reçu leur visa à temps pour la représentation à Joliette.

Ils ont interprété des chants traditionnels monastiques puis montré un exemple de leurs débats philosophiques, très physiques et théâtraux. Même si on n’y comprenait rien, le spectacle était fascinant à regarder.

À l’issue de la joute, Jason Simard, un jeune Québécois converti au bouddhisme «par soif profonde de bonheur», a expliqué à que les moines débattaient sur la cognition valide; de ce qui est perçu et de ce qui est réel. «C’était un débat pour essayer de comprendre comment fonctionne l’esprit.»

Le public a posé plusieurs questions, notamment sur le Dalaï-Lama et le mode de vie des moines. «Est-ce difficile de vivre la chasteté?» a osé une dame dans la salle. L’un d’eux, Lama Lobsang Samten, lui a répondu, en riant, qu’il se trouvait parfois chanceux quand il regarde les couples autour de lui.

Lama Lobsang Samten est le maître spirituel du Centre Paramita du Québec. Ce docteur en philosophie bouddhiste s’est donné comme mission de «partager les enseignements du Bouddha avec ceux qui le désirent et ainsi favoriser la compréhension bouddhiste au-delà des frontières culturelles et religieuses.» Le Centre véhicule des valeurs d’amour universel, de compassion, d’altruisme, de paix intérieure et de paix dans le monde.

Les moines ont terminé la soirée par un chant de paix dans le monde, dont la profondeur harmonique plongeait de sitôt dans un état méditatif. Une bien belle rencontre.


Élise Giguère

Source : www.laction.com

Previous articleZem — Pourquoi continuer ?
Next articleMessage de Thây à nos amis au Japon

1 commentaire

  1. Un travail de moines… bouddhistes!
    Y A T IL UNE VIDEO DE CETTE SOIREE
    CE SERAIT UNE BELLE INITIATIVE QUE DE LE FAIRE DANS D AUTRES CENTRES BOUDHISTES A TRAVERS LE MONDE ???!!!!

Comments are closed.