Accueil Billet du jour En pensant à Sakineh

En pensant à Sakineh

21
2

Planet.gif

Sur notre planète ronde, nous sommes tous les fruits de la Terre.

Femmes ou hommes sommes identiques dans notre capacité d’amour, de tolérance, de respect et de rédemption.

Sur cette planète ronde, utilisons seulement les mots qui nous unissent plutôt que des paroles plus dangereuses qu’une arme. N’accusons plus. Ne condamnons plus. Ne tuons plus. Ouvrons nos cœurs et donnons la liberté à tous, liberté d’aimer, de penser différemment, de croire autrement, de vivre sur d’autres chemins.

C’est la seule voie de tous les possibles.

Josiane Delaporte-Digard

02.11.2010 Sakineh pourrait être exécutée en Iran mercredi


Le monde

Sur une boule ronde
Qu’on appelle le monde
Sept milliards d’êtres humains
Courent après demain
Certains cherchent fortune
Pour attraper la lune
D’autres un peu de pain
Pour vivre encore demain.

Dans une maison ronde
Qu’on appelle le monde
Sept milliards de frères
Se battent et font des guerres
Ils n’ont plus de père
Oh ! quelle misère
Pauvres orphelins
A plaindre pour demain.

Sur une machine ronde
Qu’on appelle le monde
Sept milliards de terriens
Unis par le destin
Cherchent dans des heurts
La parole du bonheur
Trouvent celle de sortie
Dont ils n’ont pas envie.

Sur une bille ronde
On entasse des bombes
Les hommes sont en folie
Pour de l’argent maudit
La foi n’a plus le droit
Le droit n’a plus de droit
La vérité ne sait plus
L’espoir s’est perdu.

Rêver d’un monde uni
Serait une utopie
On me dit dans la lune
Mais de là-haut…j’en vois qu’une
Une seule et belle terre
Et c’est une bonne mère
Cette terre est mon pays

Sur une planète ronde
qu’on appelle le monde
Sept milliards d’êtres humains
Se sont donnés la main
Ils ont fait une ronde
Tout autour du monde
De toutes les couleurs
Pour semer le bonheur.

Ils ont fait une ronde
Tout autour du monde
De toutes les couleurs
Pour un monde plein de fleurs.

Poème de YVES ANGELLOZ – FRANCE

Previous article5 nov. — Diwali, Fête des Lumières pour l’Hindouisme, le Sikhisme , le Jainisme et le Bouddhisme indiens
Next articleInterview — Le Dalaï Lama à la retraite?

2 Commentaires

  1. En pensant à Sakineh
    Demain il sera trop tard :
    L’exécution est imminente. Sakineh Mohammadi Ashtiani, cette Iranienne de 43 ans condamnée à mort pour double adultère et pour avoir participé au complot qui a mené à la mort de son mari, doit être lapidée mercredi 3 novembre, selon le Comité International contre la Lapidation.

    http://www.20minutes.fr/article/616799/monde-sakineh-mohammadi-ashtiani-doit-etre-executee-mercredi

    Si plus rien ne se peut, puisse cette femme être la dernière à subir cette horreur.

Comments are closed.