Accueil Espace Bouddhiste Société La Pagode Ho Quoc fête les défunts

La Pagode Ho Quoc fête les défunts

19
0

11.09.2010

Dimanche matin Ho Quoc, la pagode bouddhiste, célébrait la fête des défunts. Dans une ambiance de retrouvailles, de partage, de prières, la matinée était spirituelle, a réuni environ 150 personnes, venues pour certaines de Paris ou de Belgique.

Un des moines bouddhistes exécute une prière avant d'offrir les bonbons aux enfants.
Un des moines bouddhistes exécute une prière avant d’offrir les bonbons aux enfants.
Dans la tradition bouddhiste, la fête des défunts est très importante. Elle est célébrée une fois par an : les pratiquants adressant leurs prières à l’âme de leurs défunts, famille et amis, pour qu’elle soit sauvée. Cette célébration remonte à 2 543 ans avant Jésus-Christ, lorsqu’un disciple de Bouddha a vu l’âme de sa mère partir en enfer pour toutes les mauvaises choses qu’elle avait faites durant sa vie (mentir, dépenser de l’argent pour des choses futiles). Par ses prières, il a réussi à sauver son âme.
Depuis, une journée est dédiée à ces morts. Les moines bouddhistes réservant leurs prières collectives à ces défunts durant quelques heures, la communauté des adeptes prie aussi et réalise des offrandes.

Van Vu Nguyen, qui dirige l’association culturelle de la pagode Ho Quoc, témoigne de ces fêtes, les décrypte avec patience pour les néophytes, et répand la connaissance du bouddhisme. « La connaissance de cet enseignement suppose une recherche de la vérité, apaise les souffrances, permet de retrouver quiétude et sérénité. Nous sommes ouverts et permettrons à toutes les communautés d’y participer. »


JULIE DEBRIL (correspondante locale)

Source : www.nordeclair.fr

Previous articleZem — La Bodhichitta
Next articleLes trois perles de la vallée de Katmandou