Accueil Espace Bouddhiste Société Superstition et Avidité

Superstition et Avidité

23
1

vautour.gif
En Afrique, en Asie, en Amérique, en Océanie et dans l’ancienne Europe, les gens ont des croyances, des superstitions qui obligent à sacrifier des animaux pour utiliser leur peau, leur sexe, leurs plumes, leur cerveau, leurs organes (cœur et foie), leurs membres.

Avidité de force pure ou de chance au jeu : c’est ainsi que maintenant, en Afrique du Sud ils fument le cerveau d’un vautour du cap.

Ils disent que c’est pour voir des choses que les autres ne voient pas : lire le futur et deviner les numéros du loto ou encore parier sur les résultats de la Coupe du monde. Les anciens Grecs lisaient le foie des oiseaux pour connaitre le résultat d’une bataille, voire offrir un sacrifice pour demander un augure favorable ; celui d’Iphigénie est immortalisé par Euripide, Racine et Gluck.

En chamanisme aussi, des chamans utilisent une connaissance du vol des oiseaux pour savoir. Ils écoutent le vent qui parle dans les feuilles des chênes, des peupliers et des bouleaux (les anciens druides le faisaient aussi).

Les chamans connaissent deux chemins : Le Chemin de l’Obscurité et Le Chemin de Pure Lumière.

Sacrifier volontairement une vie pour « Obtenir  » appartient au Chemin de l’Obscurité qui condamne à l’errance sans fin dans un labyrinthe dont nul ne peut dire où est la sortie. De Charybde en Scylla une errance de douleurs en malheurs.

Le Chemin de Pure Lumière ouvre la porte à un état naturel de Claire Vision. Cela commence par l’ouverture de votre troisième œil qui est au centre de votre front. Un état de conscience obtenu sans aucun effort autre que celui de votre silence intérieur. Vaincre sans arrêt les Cinq Poisons et l’illusion magique qu’ils tissent pour mieux vous asservir.

Un petite histoire du Zen l’illustre :

Elle raconte que Nobugana, un grand Samouraï allait livrer bataille à un contre dix. Il était fier et certain de vaincre, son armée n’avait pas sa certitude.
Chemin faisant, il s’arrêta devant un autel Shinto et dit à ces hommes :

 » Je vais jeter une pièce en l’air: si elle retombe sur face, nous serons vainqueur, si elle retombe sur pile, nous seront perdant. »

Et Nobugana s’agenouilla pour prier les augures; et il lança sa pièce :
elle retomba côté face.

L’histoire dit que son armée animée d’une force invincible gagna la bataille.
Le serviteur de Nobugana s’inclina en déclarant que personne ne peut changer le destin.

« C’est juste, répondit Nobugana. Et il lui montra que la pièce qu’il avait lancé ne donnait qu’une seule réponse : face sur ses deux faces.

Les Enseignements du chaman Joska Soos :

http://stores.lulu.com/floradesondes

En illustration image d’un vautour du Cap

http://fr.dreamstime.com/images-libres-de-droits-griffon-ou-vautour-de-cap-image6547929

Previous articleDes reliques tibétaines seront exposées à Taiwan
Next articleKoya-San Japon

1 commentaire

  1. Superstition et Avidité
    Incroyable mais vrai :
    Un avocat…Condamné vendredi à 18 mois de prison dont 12 avec sursis pour sa participation à une arnaque à la « multiplication magique » de billets de banque, pour un préjudice proche de 190.000 euros.
    …une arnaque, en séances de magie et incantations religieuses réalisées en 2008, au domicile de l’avocat, par un « marabout » sénégalais.
    source http://actu.voila.fr/actualites/insolite/2010/06/25/escroquerie-et-magie-senegalaise-a-strasbourg-six-mois-ferme-pour-l-avocat_573921.html

Comments are closed.