Accueil Espace Bouddhiste Société Khadi : Le tissu national indien

Khadi : Le tissu national indien

22
0

Les origines du khadi remontent au temps de Mahatma Gandhi , en effet c’est lui qui a encouragé le peuple à ne plus acheter de marchandises étrangères. De plus, il encouragerait les gens à croire au principe du swadeshi (c’est-à-dire à produire localement et au sein du cercle familial). En hindi, khadi signifie « le tissu/le vêtement fait maison « . On le connaît aussi comme khaddar.

khadi.jpg

Avant l’indépendance, les gens considéraient le khadi comme le tissu de la population rurale. Cependant, il est maintenant largement étendu à toutes les catégories de la population. A l’heure actuelle, il y a plus de demande que d’offre pour le khadi. Dans le passé, le khadi que l’on pouvait trouver était le coton khadi mais il avait une texture et un toucher grossier. Cependant, différentes sortes de khadi sont désormais disponibles et cela fait de lui un tissu à la mode, très apprécié par le peuple. […]

Son concept, comme nous l’avons dit auparavant, a principalement été développé par Mahatma Gandhi. C’était principalement le moyen de développer une activité économique et de fournir des emplois à la population indienne rurale au chômage. C’était aussi un symbole fort pendant le combat pour l’indé-pendance. Une importance nationale, en effet, lorsque l’on sait que le drapeau indien doit être fait en tissu khadi. […]

Le Khadi est filé et tissé à la main, ce qui prend beaucoup de temps à faire. Il est principalement fabriqué dans les zones rurales de l’Inde. Il n’est désormais plus considéré comme le tissu des pauvres. C’est une industrie en plein essor et le gouvernement indien a créé des commissions d’industries de villages afin de promouvoir son utilisation.

shop.jpg

Au fil du temps, le khadi a perdu son identité de « combattant pour l’indépendance » au profit d’une nouvelle identité de vêtement à la mode . Il a su gagner l’appréciation mondiale grâce au fait qu’il est fait à la main, durable et de nature biologique. Le tissu est produit par les masses pour les masses. Le khadi est à la mode et est aussi associé à la philosophie gandhienne ; c’est pourquoi Ekta Parishad encourage et développe la production du khadi en Inde rurale afin que les gens puissent mieux gagner leur vie. Nous pouvons citer comme exemple le centre de Jaura, dans la région de Chambal (district de Morena, Madhya Pradesh) où trois types de khadi différents sont développés. Le centre a cinq magasins dans différentes villes dans cette région : Gwalior, Morena, Sheo-pur, Joura et Goudar.

Source: Jan Satyagraha News – Mai 2010

Quelques articles sur l’actualité d’Ekta Parishad:

Douze ans de lutte de femmes indiennes soutenus par Ekta Parishad

Ekta Parishad : Petit panorama de l’économie agricole rurale indienne

Ekta Parishad renforce le pouvoir des pauvres pour leur lutte pour leurs droits à la terre en Inde

Previous articleEkta Parishad: Petit panorama de l’économie agricole rurale indienne
Next articleTagore – Le toucher d’un mystère infini